Consultez les derniers articles
Beauté végétale éphémère

« Place à l’arbre » : la 14e édition du Jardin Ephémère s’invite une fois de plus Place Stanislas jusqu’au 5 novembre. Un écrin de verdure enchanteur en pleine ville…

Tout a commencé dans le cadre d’une longue histoire d’amitié. Le premier Jardin Ephémère a marqué, en 2003, le 30e anniversaire du jumelage entre Nancy et Kanazawa. Depuis, chaque automne, Stanislas se voit alors entourer de verdure, entre arbres majestueux et plantes surprenantes. Cette 14e édition du Jardin Ephémère met les arbres au cœur de sa scénographie, en continuité avec la manifestation « Embranchements » de juin dernier. Une forêt urbaine se dessine, « en forme de feuille d’érable sur plus de 3 500 m2 » explique Pierre Didierjean, directeur des parcs et jardin de la Ville de Nancy. Au total, douze scènes végétales ont été créées sur-mesure autour de l’arbre, mettant en valeur son esthétisme mais aussi son action écologique, indispensable à notre terre. « Je vous invite par exemple dans la scène du charbon, au cœur des forêts où vivaient les charbonniers. Des arbres géants comme le Parrotia perisca ou le bambou forment un cercle avec, en leur cœur, des plantes de couleur noire qui sont très surprenantes… » détaille Pierre Didierjean.

74 500 visiteurs l’an dernier

Le Jardin Ephémère est devenu, au fil des années, un rendez-vous incontournable où les visiteurs peuvent apprécier une Place Stanislas totalement transformée : « Cet événement est un formidable atout pour l’attractivité de Nancy, au même titre que le Livre sur la Place, NJP ou les Fêtes de la Saint-Nicolas. Nous voyons désormais des touristes y revenir d’une édition à l’autre. Cet événement, gratuit, a accueilli l’an passé plus de 745 000 visiteurs et tout au long de la journée, en fonction de l’heure de la journée, il voit passer un public très varié. À l’époque de Stanislas, les arbres étaient souvent placés dans des pots, dans des lieux privés très minéraux. On les rentrait sous serre pendant l’hiver. Ce jardin, avec ses 214 arbres en pots, est donc à la fois un hommage aux horticulteurs renommés de Nancy et un clin d’œil à l’Histoire » souligne Marie-Catherine Tallot, Adjointe au Maire déléguée au cadre de vie, à la santé, à la nature en ville et aux parcs et jardins.

Les matériaux et les végétaux utilisés pour le jardin éphémère sont issus de la récupération des jardins éphémères précédents ou des décorations végétales du Livre sur la Place. Ils seront réexploités par la suite, soit dans les massifs fleuris ou dans les parcs de la Ville, soit conservés aux serres municipales pour des usages futurs ou encore valorisés en engrais verts. Une invitation au dépaysement éphémère, jusqu’au 5 novembre…

Programme des animations

Des visites guidées sont proposées les 14, 17, 21, 26 et 29 octobre. Chaque dimanche, jusqu’au 5 novembre, les balcons du salon de l’hôtel de ville sont ouverts au public pour apprécier les jardins en prenant de la hauteur !

Des rencontres : 14 octobre : « Semez des prairies fleuries », 17 octobre : « Découvrez l’univers des érables », 21 octobre : « Le monde microbien des sols forestiers, les interactions entre les arbres et les champignons », 26 octobre : « D’arbre en arboretum », 29 octobre : « La vie des arbres racontée par leur bois ».

Un cinéma-débat : « L’intelligence de l’arbre », le 15 octobre à 10h30 au Caméo Saint-Sébastien avec Erwin Dreyer, président du Centre INRA-Nancy.

Une exposition : « La forêt en mouvement », en partenariat avec le CPIE Nancy-Champenoux, dans le grand hall de l’hôtel de ville jusqu’au 27 octobre.

Photos © Ville de Nancy, direction des Parcs et Jardins, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire