FutuRobot, portrait (de) robot

2770

D’E.T. à Wall-E, ils ont envahi notre pop-culture et notre imaginaire… Les robots. Ces assemblages d’éléments mécaniques, électroniques et informatiques, dont nous avons fait les alliés indispensables d’un quotidien effréné, recèlent des secrets plus ou moins avouables… que vous aurez une soirée, celle du 10 novembre, pour percer !

Ils nous fascinent autant qu’ils nous questionnent, nous terrifient autant qu’ils nous entourent… Leur habileté calculée, leur intelligence algorithmique les ont rendus si puissants qu’ils s’affranchissent peu à peu de leur créateur, l’Homme, modifiant le paysage de l’emploi, rendant obsolètes certaines compétences durement acquises… Ces mêmes agilité et adaptabilité font que nous ne pouvons plus nous passer d’eux, ou alors si difficilement que nous n’y songeons même pas. Bref, les robots méritaient bien que le CNRS, le centre Inria et l’Université de Lorraine s’associent, le temps d’une soirée, pour en révéler les secrets… Car si l’inconnu fait peur, l’explication apaise parfois.

Pièce en quatre actes

Mercredi 10 novembre à 18h30, au Centre Prouvé, les thématiques, toutes robotiques, se suivront sans se ressembler.
« Bienvenue au pays des microrobots » vous fera pénétrer un monde où les objets ne tombent pas quand on les lâche… où se glisser à l’intérieur d’une goutte d’eau est un véritable défi… où les objets ne sont visibles qu’au microscope… Dans ce monde étrange, des robots de moins d’un millimètre doivent évoluer.
« Robots mous, robots imprimés : où va-t-on ? » se focalisera, en mots et en images, sur l’évolution des robots. Forts, précis et rapides quand ils sont utilisés chaque jour à l’usine, ils sont devenus souples et même mous… voire imprimables !
« Les robots humanoïdes apprennent-ils de l’humain ou est-ce l’inverse ? » osera-t-on se demander ensuite. A quelles fins les chercheurs consacrent-ils un temps et un argent infini à concevoir et construire ces robots humanoïdes ? Ces grises copies de nous finiront-elles par dépasser ceux à qui elles sont censées ressembler et obéir ? Vertigineux…
« Les robots peuvent-ils apprendre de leurs erreurs ? »… comme les animaux apprennent et s’adaptent (et les humains, dans une moindre mesure) ? Ils semblent condamnés à répéter les mêmes erreurs à l’infini… Mais vous le devinez : le croire serait les sous-estimer !

Une soirée organisée par…

La délégation Centre-Est CNRS, le centre Inria Nancy-Grand Est et l’Université de Lorraine, dans le cadre de la série d’événements CNRS FutuRobot.

Les intervenants 

  • Pierre Renaud, Professeur des Universités à l’INSA de Strasbourg
  • Aude Bolopion, chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST (CNRS/UBFC)
  • Jean-Baptiste Mouret, directeur de recherche Inria au Loria (CNRS/INRIA/UL)
  • Serena Ivaldi, chargée de recherche Inria au Loria (CNRS/INRIA/UL)

Cécile Mouton

Le 10 novembre à 18h30 au Centre Prouvé Gratuit – réservation obligatoire www.eventbrite.fr • Accès soumis à la présentation du pass sanitaire. Port du masque obligatoire. • www.centre-est.cnrs.fr

Publireportage - Photos © dr