Consultez les derniers articles
L’hommage à la Nativité

En Meuse, à Muzeray, 500 crèches s’exposent en décembre. Avec en vedette, la plus petite crèche du monde.

Muzeray, village du nord-meusien, organise chaque mois de décembre depuis 1998 une exposition sur le thème de la crèche, qui attire des milliers de visiteurs. L’édition 2012 se déroule du 8 au 30 décembre et présente 500 crèches du monde entier d’une étonnante diversité quand on sait que 75 pays ont cette tradition de réaliser des crèches de Noël. A Muzeray, elles s’exposent devant les fenêtres des maisons, dans les granges et dans l’espace muséographique Crecchio (ouvert pour l’occasion durant tout le festival). L’éventail de ces petits chefs d’œuvre suscite à la fois de la curiosité et de de l’admiration. Le festival est un hommage à la Nativité, aux traditions de Noël et une ouverture sur le monde. Depuis sa création, il s’est offert des thématiques diverses sur les continents : crèches d’Amérique Latine (1998), d’Afrique (2000 et 2008), des Pays de l’Est (2002), des cinq continents (2004), des régions des France (2006), de l’Union Européenne (2010).

Un dé de 1 cm2 et 40 santons

2012 servira de support à un décorum campant « les crèches insolites du monde entier ». On pourra ainsi découvrir la plus petite crèche du monde. Elle repose sur l’extrémité d’un dé à coudre de 1 cm2 avec 40 santons peints, sculptés de 1 à 4 mm de hauteur. L’Enfant est sur un grain de sésame. Sous la grotte afflue un troupeau de douze moutons, un village de montagne est accroché avec dix maisons. La manifestation des crèches de Muzeray, conjointement mise en place par l’association Bethléem et le Conseil général de la Meuse, a reçu pour cette initiative le diplôme de «Ville en lumière» et s’est exportée dans le Pays-Haut lorrain, à Paris, en Belgique. Plusieurs temps forts pour ce festival 2012, avec des chorales les 15, 16, 22 et 23 décembre. Le dimanche avant Noël, un conte spectacle « Le 4e roi mage » suivi d’un feu d’artifice donnera la pleine mesure de ce temps empreint de ferveur et de  solennité. Bien sûr, dans la tradition gourmande de décembre, le public pourra savourer gaufres, crêpes, vin chaud, saucisses grillées, jambon braisé, soupe sans oublier l’Orval, bière trappiste belge de haute fermentation.

Plus d’infos : association Bethléem • 03 29 85 93 75




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire