Consultez les derniers articles
CharlElie,  le pari Nancy réussi

La nouvelle exposition baptisée CharlElie, de NCY-NYC est l’événement marquant de cet hiver culturel à Nancy. Pour sa première grande exposition dans sa ville natale, l’artiste multicartes a réussi à trouver ou à retrouver son public. A voir jusqu’au 1er mars, Galerie Poirel.

Il nous apporte son New-York sans renier l’héritage nancéien. Celui qui est parmi les plus connus des nancéiens hors-les-murs expose à la Galerie Poirel un bel éventail de son savoir-faire.  Une centaine d’œuvres jalonne l’exposition avec de nombreux supports très différents : toiles, photos, Polaroïds, vidéos peignent le quotidien de New-York. Aucune indication sous les œuvres, mais un parcours finalement assez logique – mais pas chronologique – à travers ces créations pour nous faire découvrir sa ville d’adoption.
C’est à la mort de son père en 2003 que CharlElie décide de partir pour New-York : «Mon père a toujours été celui qui m’a poussé vers les arts graphiques. Je ne pouvais plus lui parler, je suis parti dialoguer avec moi-même, je suis allé chercher là-bas un moyen de me reconstruire. La ville elle-même était en reconstruction après la chute des tours jumelles » expliquait CharlElie lors de la présentation de l’exposition en novembre dernier à Nancy.
De sa deuxième vie New-yorkaise, il retient cette impression de bouillonnement, de compétition, d’envie de se surpasser. Et quand on connaît le nombre de domaines dans lequel CharlElie excelle : arts plastiques, musiques, poésie, on se dit que la compétition prend pour lui des aspects herculéens. « On m’a souvent dit que pour être bon dans un domaine, il fallait s’y consacrer exclusivement. Je pense l’inverse. Je peins, j’écris, je monte sur scène. Je mets la même énergie devant un auditoire que face à un mur à badigeonner». Multi-casquettes, maîtrisant différentes techniques, l’artiste est mis à l’honneur dans sa diversité : chaque salle expose une pratique.

LM41-019 LM41-020 LM41-021

Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Nancy, il en est sorti avec les félicitations du jury, il parle de sa ville en la laissant à sa juste mesure : sans la comparer à New-York, mais en lui trouvant des qualités qui peuvent surprendre : «J’ai toujours eu envie de faire une exposition dans cette ville. Je trouve le projet exaltant. » Un brin provocateur il n’hésite pas à dire que Nancy lui a donné envie d’aller explorer le monde «d’aller voir ailleurs si j’y suis ».
Plus connu et populaire en France pour sa carrière de chanteur, CharlElie s’est pourtant imposé comme un artiste plasticien à part entière. C’est au travers de photographies, peintures et sculptures qu’il nous raconte son parcours, sa vie. L’œuvre gigantesque de celui qui est aujourd’hui un des plus célèbres nancéiens a su traverser l’Atlantique et surtout à le faire dans les deux sens.

Exposition CharlElie, de NCY à NYC
Galerie Poirel • Jusqu’au 1er mars 2015




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire