Une bûche d’Excellence

499

Comme il est de tradition avant les fêtes de fin d’année, les Pâtissiers lorrains ont présenté leur bûche de Noël au centre socio-culturel de Seichamps. De première visée, le produit présente une physionomie très avenante, dégageant une belle esthétique. Plus on s’en rapproche, plus il titille les papilles. La bûche édition 2010  a été nommée « L’Impériale ». Elle succède à la « Scintillante ». Lors de la présentation officielle, Frédéric Lescieux, président national de la Confédération des Artisans Pâtissiers et Chocolatiers, rappelle tout le dynamisme affiché par cette filière d’excellence. Il confie à VivreNancy que la pâtisserie Lorraine demeure parmi la plus inventive de France. Danielle Nicolas a les mêmes mots chaleureux teintés d’affection envers les professionnels qui ont donné corps à ce qui est bien plus qu’une simple saveur culinaire. Celle qui préside la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Meurthe-et-Moselle a dit, avec la passion qui la caractérise, son attachement aux véritables artistes que sont les pâtissiers. Frédéric Derelle livre ensuite à VivreNancy les petites et grandes recettes d’une telle fabrication. Le Président des Pâtissiers de Lorraine a rendu aussi un vibrant hommage à ses collègues pour leur investissement et nous a donné les caractéristiques de « L’Impériale », disponible à la mi-décembre : « Un mélange onctueux et léger de mandarine, de mousse au chocolat, de biscuit et de croustillant de noisette ». Dur de résister. D’ailleurs, nous n’avons pas pu ! Et nous vous la conseillons. Plutôt deux fois qu’une ! La Fédération des Pâtissiers lorrains regroupe 90 professionnels qui donnent toutes leurs lettres de noblesse à l’Artisanat. La filière – comme sa consoeur de la boulangerie – recèle de véritables talents et une relève prometteuse. Voilà des métiers à encourager chez les jeunes, notamment par la voie de l’apprentissage. Maître artisan, Meilleur Ouvrier de France : des titres qui peuvent rendre fiers. Comme les Pâtissiers Lorrains sont avant tout des gens généreux, ils ont aussi concocté pour les fêtes un délice de cake à la mirabelle et au miel et confectionné une fève sur le thème des émaux de Longwy. Enfin, dernière initiative. Ils offrent 8000 Saint-Nicolas aux Restos du Cœur à destination des enfants. De la tradition culinaire à l’élan du cœur en sorte.