Thierry-Laurent Lefèvre Lemoine : un maître du chocolat

1038

Sa famille est dans la confiserie depuis 1840. S’il vient de devenir gérant du magasin, Thierry-Laurent n’a pas attendu ses 30 ans pour prendre la relève. Portrait chocolaté.

L’héritage n’est pas toujours facile à porter : une renommée à assurer, des traditions à conserver tout en sachant devoir les bousculer (avec délicatesse, c’est comme pour le chocolat), des gestes à apprendre… On serait tenté de dire que Thierry-Laurent est entré en confiserie-chocolaterie comme on entre en religion, à cela près qu’il est tombé dedans tout petit, comme un célèbre Gaulois.

Un parcours audacieux

On ne reprend pas le plus vieux commerce de Nancy sur un simple coup de tête. Même s’il a toujours su qu’il prendrait la relève, Thierry-Laurent a fait des études poussées : cinq années d’économie-gestion complétées par un master (5 ans aussi) d’histoire de l’Art, spécialisé sur l’Ecole de Nancy. D’un côté les chiffres, car la chocolaterie est une science, de l’autre une sensibilité artistique mise au service que de son talent. A cela s’ajoute un (long) apprentissage pour savoir manier le chocolat et démouler sans casser œufs de Pâques et autres Saint-Nicolas.

Une maîtrise époustouflante

Chocolatier ? Thierry-Laurent est plus que cela tant il joue avec la matière. Ses réalisations sont tout en finesse et dans le détail. « Du fait de notre ancienneté, nous avons beaucoup de moules anciens. J’essaye de remettre au goût du jour certaines formes, même si les modes ont parfois changé ». Regardez les œufs en vitrine : les fleurs sont faites en chocolat de couleur, les cloches des muguets se détachent vivement, les lapins s’agitent… Du simple chocolat, Thierry-Laurent donne vie (et couleurs) aux formes qu’il réalise. Mais ses talents ne s’arrêtent pas là, et nougatines, duchesses et macarons s’animent aussi sous son œil expert ! Voilà un artiste-chocolatier qui saura vous faire fondre.

Confiserie Lefèvre-Lemoine – Place de la Gare, Nancy  • 03 83 30 13 83
PUBLI-REPORTAGE