Les états d’art de Sophie Guinzbourg

179

Artiste lorraine connue et reconnue, Sophie Guinzbourg a ouvert les portes de son atelier pompéen à VivreNancy pour une rencontre pleine d’émotions et de richesses.

Sophie Guinzbourg est installée depuis 1992 à Pompey, après avoir occupé un temps un grand atelier à Nancy. Le calme, la clarté, l’espace disponible l’ont vite séduite. Elle nous reçoit dans son atelier, entre ses dernières créations, ses différentes recherches plastiques et son matériel.

La peinture depuis toujours

Elle a à peine 10 ans lorsqu’elle achète ses premières peintures à l’huile. Pourquoi l’huile ? Car c’est la technique des œuvres qu’elle admire tant dans les musées, c’est aussi une profondeur, des coloris, une intensité que l’on retrouve peu ailleurs. Et puis, nous confie-t-elle, « cela sent bon ». Son rapport à la peinture est intime, presque charnel. C’est aussi le fruit d’une « ambiance » découverte tôt chez son grand-père.
L’huile a d’autres avantages : elle s’adapte à une incroyable diversité de supports, et si Sophie peint sur des toiles, elle avoue sans complexe préférer le carton, souvent glacé (« pour le rendu lisse »), ou le papier.

Une recherche constante

Sophie Guinzbourg explore également la gravure (pointe sèche sur plexiglas, carborundum, linogravure) avec talent. Elle tire elle-même ses estampes en petites séries, ce qui lui permet de contrôler le rendu. « Tout est une question d’interprétation » nous confie-t-elle.
Dans un coin de l’atelier, des plâtres témoignent d’une envie récente de sculpture. Une recherche en cours qui donnera peut-être lieu à des œuvres plus abouties. Elle réalise aussi des portraits ou des œuvres à la commande. Tout est question de rencontres et d’équilibre.

Conclure une telle rencontre est difficile. C’est une réflexion de l’artiste dite au détour d’une phrase qui résume le mieux sa démarche : « chaque tableau est une offrande, une célébration ».

www.sophie-guinzbourg.fr • 03 83 49 63 39 • A noter : une de ses installations est visible jusqu’en décembre à Laxou dans le cadre d’En dehors des Sentiers Battus.