Les caramels d’Isabelle, The sweet smell of success

104

Le caramel au beurre salé n’est pas l’apanage de la Bretagne qu’on se le dise ! Isabelle Lefort, lorraine pur sucre, en  maîtrise l’art délicat. Elle nous livre la recette de son succès…

Une odeur douce, sucrée et appétissante flotte dans l’air lorsque Isabelle Lefort nous accueille dans son laboratoire, où s’aligne sur le plan de travail des rangées de pots, de tailles diverses, contenant cette pâte à la couleur brune dorée. Passionnée de cuisine depuis toujours cette mère de famille nombreuse s’est découvert un talent particulier pour la délicate confection du caramel. « Un jour je l’ai fait goûter à un ami chocolatier qui l’a trouvé très bon et m’a demandé de lui en refaire afin d’en tester la texture et la tenue », explique Isabelle Lefort. Séduit son ami , décide peu après de le  vendre dans sa boutique, et le succès est au rendez-vous. Mais c’est une autre rencontre, par l’intermédiaire de son époux, avec un pâtissier Breton s’avère décisive pour Isabelle. Une reconversion qui tombe à point pour cette ancienne secrétaire de direction fraîchement licenciée. Ainsi depuis février dernier sa petite entreprise ne connaît pas la crise puisque chaque jour un millier de pots sortent du laboratoire d’Isabelle pour aller garnir les rayons  d’une vingtaine de boutiques bretonnes. Et bientôt ceux des épiceries fines du réseau « Clair de Lorraine ».

Mille et unes saveurs

Les ingrédients ? Sucre, crème et beurre demi-sel, « je n’en dirais pas plus, c’est surtout le tour de main qui fait la différence ! », confie-t-elle. Très créative et toujours en recherche de nouveauté Isabelle Lefort agrémente son caramel au beurre salé d’une multitude d’arômes, pomme, framboise, orange, citron, pain d’épice, thym… et clin d’œil à la Lorraine oblige bergamote et mirabelle ! L’ingrédient idéal pour agrémenter crêpes, yaourts, glaces et plus original les fromages, « le caramel au thym s’accorde très bien avec le munster. » De quoi faire danser les papilles des gourmands et gourmets ! Des douceurs qui peuvent se conserver jusqu’à six mois… mais il est peu probable qu’il soit possible de résister si longtemps à la tentation…

Sucre&Co, 16, rue de la Malgrange 54140 Jarville-la-Malgrange.