Les Panthères roses

234

Sacrée ambiance chez les féminines du Nancy Seichamps Rugby ! Elles pulsent sur le terrain et posent… sur un calendrier.

Julie, Aurélie, Magalie, Clotilde, Amandine, Charlène, Elodie, Stéphanie, Alyson et leurs camarades sont employée dans le commerce, en espaces verts, professeur des écoles, animatrice sociale, gardienne de prison, étudiante en fac… Cette sympathique bande de copines âgées de 18 à 35 ans pratique le rugby au club de Nancy Seichamps. Charlène, demi-d’ ouverture, le fait remarquer avec un sourire éclatant: « Bon, c’est certain. Quand je dis que je joue au rugby, cela fait rigoler ! » La section féminine du club nancéien compte 25 joueuses à laquelle s’ajoute un groupe de 10 cadettes. Le Nancy Seichamps Rugby groupe 450 licenciés, 13 équipes, une quarantaine de bénévoles, éducateurs, arbitres. C’est l’un des clubs les plus réputés dans le Grand Est, fort d’un siècle d’existence, fruit d’une longue tradition rugbystique sur la Couronne nancéienne, portée par le milieu universitaire.

Féminines d’abord

Si le rugby féminin en France n’a pas encore la notoriété de son homologue masculin, il se développe progressivement. L’équipe de France arriva en finale de la Coupe du Monde voilà deux ans. Cette année, elle prend part au Mondial universitaire. Ce sport, qui mise sur l’aspect technique, même s’il demeure de contact, sera intégré aux disciplines des Jeux Olympiques de Londres. Revenons aux féminines de Nancy Seichamps. L’un de leur entraîneur (avec Jean-Marc), Bruno, dit Sanglier, en parle le mieux, avec enthousiasme : « C’est un groupe génial, très soudé, avec un remarquable état d’esprit ! » La section évolue actuellement en Fédérale 1 (la troisième division nationale) et débute sa saison à Nice le 25 septembre. Comment devient-on un jour rugbywoman ? Aurélie, l’une des cadres du groupe, l’explique : « Pour ma part, je suis venue par hasard. L’ambiance sur le terrain m’a plu et j’ai suivi. » A ses côtés, Amandine, 18 ans, étudiante en Fac de Sports à Villers tient cela d’une passion familiale. La section féminine du Nancy Seichamps Rugby est née voilà bientôt dix ans, d’abord en entente avec Epinal, Vittel et Saint-Dié puis indépendante depuis 2004. Le président, Olivier Heyd, s’en réjouit : « Cela apporte un autre regard sur le club. Loin des clichés souvent véhiculés sur le rugby féminin ». Il ajoute, d’un clin d’œil complice : « Et puis, elles sont jolies nos filles, non ? »

Le fameux calendrier

Les féminines du Nancy Seichamps Rugby, c’est déjà une sacrée ambiance ! Ces jours-ci, elles se retrouvent chez l’une ou chez l’autre… ou chez le président ou le coach pour regarder les rencontres de la Coupe du Monde… masculine qui se déroule en Nouvelle Zélande jusque fin octobre. Des instants festifs, elles en organisent régulièrement. Atmosphère 3e mi-temps ! Et le regard des garçons sur le rugby de ces dames ? Elles répondent de concert : « Aucun souci de ce côté-là ! Ils nous respectent très rapidement ! »  En 2009, les filles ont innové, prenant exemple sur les joueurs du Stade Français. Elles ont eu l’idée d’éditer un calendrier où elles prennent la pose pour des photos artistiques dans le plus simple appareil. Surnommées les « Panthères Roses », les joueuses de Nancy-Seichamps ont posé ainsi pour une série de clichés pris par Aurélie Peignier. Objectif : montrer le  contraste qu’il existe entre la fille au rugby et la fille dans toute sa féminité. Un essai… transformé. Possibilité de réserver le nouvel opus qui paraîtra en fin d’année. Convaincue pour rejoindre ce groupe au cœur gros comme cela ? Le mieux est de venir un soir à l’entraînement au stade Matter ou d’assister à un match (première à domicile le 30 octobre à 15h).
Au cœur d’un sport porteur de valeurs humaines, le Nancy Seichamps Rugby recrute pour son Ecole, labellisée FFR, des filles et des garçons nés entre 1997 et 2006 des premiers pas (moins de 7 ans) aux moins de 15 ans.

Contact : Bruno 06 63 25 20 62 • David 03 83 23 13 30 • Club 03 83 37 48 51 • www.nancy-seichamps-rugby.org