Glamour !

163

Cap Danse vous entraîne sur des airs latino.
Et bien d’autres.

Les 5 et 6 novembre, a lieu au Centre Intercommunal de Laxou-Champ le Bœuf, la douzième édition du Nancy Swing Festival. Le public pourra à cette occasion s’essayer aux rythmes du Rock and Roll, Lindy Hop et Balboa, West-Coast-Swing sous l’égide de professeurs reconnus dans le monde de la danse tels Marcus et Bärbl, Isabella et Vincenzo, Aude et Phil, Olivier Massart et Virginie, Olivier Barbier et Amandine, Angela Andrew et Franck Balbin. La manifestation est organisée par l’association Cap Danse, née en 1999, de la volonté de bénévoles animés par une même passion. Cap Danse vise à développer la danse de couple dans la région à travers des cours réguliers et des événements. VivreNancy a rencontré Patrice Marchal, président. Entretien à bâtons rompus aux tonalités qui swinguent.

VivreNancy : Que représente Cap Danse ?

Patrice Marchal : Deux associations en fait. Cap Danse.c qui gère les cours réguliers et Cap Danse.s qui s’occupe des stages, festivals et soirées. Nous disposons de 10 professeurs salariés, de plusieurs centaines d’adhérents… et de bénévoles actifs ! Nos lieux de pratique sont à Laxou, rue du Colonel Moll, au CILM de Champ le Bœuf, et salle Louis Colin. Les cours et ateliers ont lieu tous les jours de la semaine avec une trentaine de créneaux.

Quelles danses proposez-vous ?

Notre slogan est «la danse à deux, cela créé des liens » ! Le public a un large choix entre salsa cubaine et portoricaine, rock, boogie, West Coast Swing, claquettes, tango argentin, danses de salon, Charleston, fox trot, paso doble, rumba, chacha, valses, milonga … Les cours de niveaux sont donnés chaque semaine et les ateliers mensuels et trimestriels, s’adressent à ceux qui veulent travailler un style, une posture, améliorer un mouvement, une figure… Ces dernières années, une tendance est apparue chez les pratiquants. Ils plébiscitent la mono danse.

Vous parliez de niveaux ?

Effectivement. Il y en a quatre qui permettent à chacun d’évoluer selon son rythme. En commençant par les bases jusqu’à celui des experts. Ces derniers dansent avec aisance et n’ont aucun souci pour briller en soirée !

Qui peut pratiquer ces danses ?

Tout le monde ! Nos adhérents ont à partir de 30/ 40 ans, étudiants, salariés, chefs d’entreprise… La salsa est pratiquée par les plus jeunes en général. Le rock séduit davantage les 40/45 ans. Le tango est populaire chez les plus de 45 ans. Les danses de salon se pratiquent un peu moins ces dernières années. J’ajoute qu’il n’est pas obligé d’être en couple pour nous rejoindre… Nous avons actuellement 50 couples et 300 personnes seules. Cependant, ce n’est pas un club de rencontres !

Chacun a sans doute sa motivation…

Bien sûr. La majorité des danseurs et danseuses vient chercher de la convivialité, le plaisir de danser. Après, d’autres veulent progresser afin de créer leurs propres associations et participer à des concours pointus. Chacun a sa place à Cap Danse. L’association contribue à sa manière à nouer des liens entre les gens qui se rencontrent, échangent, parlent. Important à notre époque !

Cap Danse, ce sont aussi des événements ?

Nous organisons quatre festivals : rock swing en novembre, salsa en février, tango en mars, participation au Printemps européen de la danse avec une démonstration à l’Hôtel de Ville de Nancy en mai. Cap Danse intervient aussi lors de soirées festives et de manifestations caritatives.

L’association est même sur les réseaux sociaux !

Eh oui ! Nos adhérents sont très actifs sur Facebook. Cela créé des passerelles entre les danses.

Comment s’inscrire chez Cap Danse ?

Directement sur le site de l’association www.capdanse.net et au 06 71 61 53 82.

Un dernier mot, Patrice ?

Cap Danse est une belle histoire… qui a vu naître de jolies romances. Plusieurs couples se sont rencontrés ici en échangeant d’abord quelques pas.  Qui veut découvrir une danse peut venir nous voir et essayer en direct ! Notre porte est ouverte. Emmenez votre sourire !