Pourquoi porte-t-on un pull moche à Noël ?

72

Popularisé par le premier volet de la saga Bridget Jones, le pull moche de Noël est désormais une tradition qui s’installe aussi en France.

L‘histoire des « ugly sweaters » – traduisez les « pulls moches » – remonte au début du xxe siècle aux États-Unis. À l’époque, mères, grands-mères et tantes tricotaient traditionnellement ces chandails du meilleur goût pour les offrir à toute la famille lors du réveillon de Noël. Pour ne pas vexer les aînées, on affichait un peu contraint et forcé ces pulls ornés d’un sapin, de guirlandes, d’un renne ou d’un bonhomme de neige. Plus les couleurs étaient criardes, plus le motif était laid et enfantin, et plus c’était réussi. Le pull de Noël devint ensuite très populaire dans les années 1980 où il commença à être manufacturé en masse.

Aujourd’hui, la tendance du pull moche de Noël s’exporte en Europe et notamment en France. On doit ce retour en grâce à deux étudiants canadiens qui, en 2001, organisent à Vancouver la première « ugly christmas sweater party », une fête du pull moche de Noël, à l’issue de laquelle on vote pour le chandail le plus ignoble. Il existe même désormais une Journée internationale du pull de Noël, qui se célèbre chaque année le 16 décembre.

Photo © iStock / City Presse, DR