Skiez bien assuré !

87

C’est le moment de souscrire une assurance ski. Mais d’abord, vérifiez vos contrats d’assurances individuelles. Certains comportent un volet neige et montagne…

Des formules à la carte…

Nombreux sont les contrats d’assurance individuelle (mutuelle, garanties accidents de la vie, assurance scolaire, carte bancaire, responsabilité civile…) à comprendre, dans leur formule, une garantie Frais de secours sur piste ou une assurance Neige et montagne. Ainsi, plusieurs contrats peuvent jouer en cas d’accidents. La responsabilité civile souscrite dans le cadre de l’assurance habitation couvre les dommages qu’un skieur peut causer à un tiers. Si l’assuré est la victime, il peut faire intervenir son assurance individuelle accident ou sa garantie des accidents de la vie. Certains de ces contrats comportent parfois d’autres garanties comme le rapatriement des malades ou des blessés, les frais de recherche, etc.. Avant de partir, vérifiez, auprès de vos divers assureurs, que vous êtes bien couvert et, dans le cas contraire, n’hésitez pas à souscrire une assurance spécifique. Attention, la couverture des risques est souvent plafonnée. Dernier détail : si vous êtes un adepte du hors-piste ou des courses en free style, vérifiez, à la loupe, les conditions de couverture de ces pratiques. Des « exclusions de garantie » peuvent se cacher entre les lignes.

Que faire en cas d’accident ?

Vous disposez d’un délai de cinq jours pour déclarer le sinistre à votre assureur par le biais d’un courrier recommandé avec AR. Avant d’engager toute dépense, contactez votre société d’assistance.

A.S.