Devenez un Couguar !

137

Envie de faire partager votre bonne humeur ? Rejoignez le club des supporters du SLUC Nancy basket. Rencontre avec sa présidente Christelle Hurini.

A l’image de sa pétillante présidente, Christelle Hurini, le club des supporters du SLUC Nancy basket – 200 membres – n’engendre pas la mélancolie. Alors forcément,  dans les travées du palais des sports de Gentilly, les soirs de matches, cela fait du bruit. Et plus il en font, plus ils sont contents les couguars. Mais au fait, un club de supporters comme celui du SLUC, comment cela fonctionne ?

De 7 à 77 ans

Christelle Hurini répond : « Nous sommes une association loi 1901, indépendante, ouverte à chacun de 7 à 77 ans ! Notre rôle consiste à animer le palais des sports lors des rencontres avec nos drapeaux et nos chants, organiser la boutique des supporters et les déplacements en championnat ou en coupe d’Europe. Chacun a son rôle. Nous faisons partie de l’Union nationale des supporters de basket. Une entité née en 1996, qui a bout but de rapprocher les fans des différentes villes et de développer idées et amitié ». La présidente l’est devenue comme une suite logique à une passion débutée il y a quelques années. Elle se souvient : « Cela devait être en 1995. On m’a fait découvrir l’ambiance basket. J’ai craqué, fait quelques déplacements et je me suis investie de plus en plus. J’ai ensuite pris la succession de « Tata » Borhoven ». Des anecdotes vécues, Christelle Hurini pourrait en faire un livre. Elle se souvient avec émotion des finales jouées par le SLUC et bien sûr du titre de Champion de France en ajoutant dans un éclat de rire : «Là, on a fait la fête, comme il se doit». Dire que le basket a changé sa vie n’est pas un vain mot. En effet, dans les tribunes de supporters  de Gentilly, Christelle Hurini rencontre celui qui est devenu son mari, Patrick, un fan de la première heure. Elle reste sur cet aspect très familial : « J’ai emmené mon neveu voir un match quand il avait deux ans. Il en a neuf aujourd’hui et vient toujours. Beaucoup d’amis m’ont suivi aussi ».

Le fameux couguar

Le couguar qui anime les rencontres fait partie des meubles au SLUC. Les enfants l’adorent. Christelle Hurini aussi : « Nous avions une mascotte qui commençait à dépérir ! Nous avons trouvé la nouvelle aux Etats-Unis. Le rôle de la bête est tenu par deux bénévoles qui se relaient. D’ailleurs, nous cherchons des volontaires ». Avis aux amateurs qui voudraient se glisser dans la fourrure synthétique de ce félin. Quand sa mémoire de supportrice s’anime, elle livre quelques coups de cœurs. En particulier pour les joueurs dont elle loue la grande disponibilité. Elle adore ceux qui font le show et avoue un faible pour la gentillesse d’Eric Cérase : « Il nous invite régulièrement chez lui dans le Lavandou ». Elle se souvient de chacun d’eux. Pèle mêle, elle cite Lewis, Greer, Hayes… et se félicite de la bonne entente entre le club sportif et son président Christian Fra et les supporters. Convivialité famille, voilà deux termes qui peuvent résumer un certain état d’esprit de partage. Une marque de fabrique au SLUC Nancy basket. La carte d’adhésion aux supporters est de 17 euros pour un adulte et 8,50 euros pour un enfant avec cadeau de bienvenue, réduction sur les articles de la boutique, les déplacements, une participation à la galette des Rois avec les joueurs, des temps festifs toute l’année. Paré de votre casquette, de maillot, de votre écharpe, de votre trompette ?… En rouge et noir, chantez le SLUC !  Dernière précision. Les charmantes cheerleaders qui se déhanchent durant les temps morts ne font pas partie du club des supporters. Mais nous en reparlerons et vous les feront découvrir prochainement.

Club des supporters du SLUC : www.couguar.fr  • 06 47 01 22 65