Les trésors de la Moselle

4832
Domaine de Lindre © G.Ramon

Riche d’un patrimoine d’exception, la Moselle s’affirme comme une destination à la fois culturelle, naturelle et touristique de choix.

L’actualité des huit sites Passionnément Moselle

Le Château de Malbrouck

Cette année encore, le Château de Malbrouck déclinera une programmation riche, entre rendez-vous traditionnels et expositions-événements. Du 7 avril au 20 août, l’exposition Elle résiste, elles résistent, inspirée de la BD « Madeleine résistante : la rose dégoupillée » (signé Jean-David Morvand et Madeleine Riffaud, l’ouvrage a été récompensé du prix Goscinny des meilleurs scénaristes de l’année) raconte la vie de Madeleine Riffaud, jeune fille engagée devenue grand reporter de guerre ; en parallèle, l’exposition fait le portrait d’autres femmes résistantes. Exceptionnellement cette année, le Château devra fermer ses portes du 21 août au 13 septembre pour le changement d’expositions. Et dès le 14 septembre, se dévoilera une autre exposition-phare, Les Jeux 0lympiques et la bande dessinée, pour rentrer doucement dans l’année des Jeux Olympiques. Parallèlement, vous retrouverez les temps forts traditionnels, et les 10 et 11 juin, le 6e Festival de la bande dessinée pourra compter sur la présence d’une quarantaine d’auteurs et illustrateurs parmi lesquels Al Coutelis, parrain de la manifestation. Les 30 juin et 1er juillet résonneront Les Nuits celtiques de Malbrouck. Enfin, le Festival Bêtes et Sorcières se tiendra du 27 au 29 octobre !

Rue du Château, 57480 Manderen-Ritzing – 03 87 35 03 87

Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion

Lieu unique en Europe consacré à la guerre franco-prussienne de 1870, le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte donne à voir, depuis le 11 février dernier, un fragment supplémentaire du Panorama de Rezonville, gigantesque peinture morcelée à la fin du 19e siècle et pièce maîtresse du musée. Découvert de manière fortuite par le ministère des Armées en janvier 2021 dans un bureau de l’École militaire à Paris, le fragment représente un officier à cheval. À voir également, du 18 mai au 17 décembre, l’exposition L’aventure ferroviaire. Voyager, commercer, échanger en Moselle et dans l’Empire durant l’Annexion. Enfin, les 14 et 15 août, Ça tombe comme à Gravelotte mêlera commémoration et animations interactives.

11 rue de Metz, 57130 Gravelotte – 03 87 33 69 40
150ème anniversaire de la Guerre de 1870 reconstitution d’un bivouac français, démonstration de tir au canon, récit et découverte du matériel français durant la guerre de 1870. Par les Arquebusiers de l’Est. Crédit photo : Guillaume Ramon / Département de la Moselle

Musée départemental Georges de La Tour

Au sein du Musée Georges de La Tour, qui fête ses 20 ans cette année, l’événement est double. D’une part, les visiteurs peuvent, depuis quelques semaines, y contempler Sainte Catherine d’Alexandrie, de l’artiste Charles Poerson (1609-1667), contemporain de Georges de La Tour né, comme lui, à Vic-sur-Seille. D’autre part, sera exposé, du 8 juin au 10 décembre, Les Mangeurs de pois, œuvre de Georges de La Tour, qui sera accompagnée d’explications sur le travail de restauration dont le tableau a fait l’objet.

Place Jeanne d’Arc, 57630 Vic-sur-Seille – 03 87 78 05 30
Les mangeurs de pois © DR

Maison de Robert Schuman

Le 8 septembre 1951, la France et le Japon signent un traité de Paix. Robert Schuman se lance dans un combat qui durera cinq ans, et qui consiste à obtenir la levée du séquestre de la collection Matsukata (du nom de Matsukata Kōjirō, homme d’affaires et collectionneur d’art japonais) et la restitution au Japon de chefs-d’œuvre restés dans la famille du défunt armateur, parmi lesquels des tableaux de Van Gogh, Gauguin et Manet. Mission réussie, puisqu’en 1959, la collection intégrera, à Tokyo, un Musée national de l’art occidental flambant neuf. L’exposition revient sur cet épisode rocambolesque touchant à la fois au patrimoine, à l’art et à la diplomatie. A voir du 29 avril au 17 décembre !

Du 6 au 28 mai, à l’occasion des Semaines de l’Europe, la Maison de Robert Schuman proposera une programmation dense sur différentes thématiques : l’Europe avant l’Europe, l’héritage de Robert Schuman, l’Europe d’aujourd’hui. Au programme : animations jeune public, événements musicaux, pièces de théâtre, tables rondes, conférences et ciné-débat…

8-12 rue Robert Schuman, 57160 Scy-Chazelles – 03 87 35 01 40
Maison de Robert Schuman © Anthony Picoré

Musée départemental du Sel

Installé dans la Porte de France, au cœur des vestiges des fortifications Vauban, le Musée départemental du Sel retrace l’histoire de l’exploitation du sel de la Préhistoire à nos jours. Il dévoilera, à l’occasion de son 50e anniversaire, une exposition de prestigieuses salières issues d’une collection particulière. Que les habitués s’y préparent : les 1er et 2 juillet signeront par ailleurs le retour de l’iconique Fête gauloise !

Porte de France, 57630 Marsal – 03 87 35 01 50
Musée du Sel © CD57

Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim

Avec sa nécropole celtique, sa villa et sa petite ville gallo-romaines toutes trois regroupées sur plus de 52 ha de terrain, le Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim donne à voir toute la puissance et la beauté des civilisations gauloise et romaine. Du 18 mai au 31 octobre, l’exposition Une salade César ? La cuisine romaine de la taverne au banquet explorera, à coup de recettes, d’objets du quotidien, de reconstitutions de repas, l’alimentation dans l’Antiquité.

Et les 12 et 13 août, le lieu accueillera Vita Romana, événement-phare depuis 25 ans et grande fête franco-allemande !

1 rue Robert Schuman, 57 200 Bliesbruck – 03 87 35 02 20

Le Domaine Départemental de Lindre

Espace naturel de 1 000 hectares, le Domaine de Lindre séduit, par ses étangs, prairies, forêts, sentiers, les amoureux de nature préservée. Il est, depuis 2021, classé Réserve de Biosphère UNESCO de Moselle Sud.

67 rue principale, 57 260 Lindre-Basse – 03 87 35 02 80
DOMAINE DE LINDRE © Guillaume Ramon / Département de la Moselle

Jardins Fruitiers de Laquenexy

Havre de paix et de gourmandise situé à seulement 10 mn de Metz, les Jardins Fuitiers de Laquenexy accueilleront, du 13 au 15 octobre, la traditionnelle Fête des Jardins et des Saveurs. Prétexte à la fête ? Célébrer la récolte de pommes, moment fort qui se décline à travers des expositions, de l’artisanat et des animations diverses.

4 rue Bourger et Perrin, 57 530 Laquenexy – 03 87 35 01 00

Journée de la Moselle 3.0

La Journée de la Moselle, le 18 mai prochain, sera l’occasion de mettre en valeur plusieurs supports digitaux, avec des contenus étoffés et un serious game culturel et pédagogique.

Faisant des outils numériques les alliés d’un projet culturel ambitieux et tout public, le Département de la Moselle lancera, à l’occasion de la Journée de la Moselle, son premier serious game culturel.

Jeu multisites, tout public

Intitulé « Héxie & la Potion mémorielle », ce jeu voit sa narration intégrer les 8 sites Passionnément Moselle, véritable prouesse ! Sur le principe d’« apprendre en jouant », les participants iront d’énigme en énigme et de site en site… Ainsi, vous pourrez profiter de la Journée de la Moselle, avec accès gratuit à tous les sites Passionnément Moselle, pour tester le jeu sur les bornes interactives mises à votre disposition. Pas disponible le 18 mai ? Vous pourrez effectuer la totalité du jeu depuis chez vous sur les sites dédiés : mosellepassion.fr ou moselle.fr/hexie

À mesure de leur avancée dans le parcours, les joueurs collecteront les clés nécessaires pour réaliser la potion mémorielle. Ciblant un public familial, et plus particulièrement les enfants de 7 à 12 ans, le jeu permettra aux petits et grands joueurs d’étoffer leur connaissance de l’Histoire et du patrimoine mosellans.

Labellisation Micro-Folies

Toujours à l’occasion de la Journée de la Moselle, le public pourra découvrir le dispositif des Micro-Folies. Soutenu par l’État, il consiste à intégrer un Musée Numérique au cœur d’un équipement existant. Ce Musée Numérique se matérialise par la mise à disposition, au moyen d’un grand écran et/ou de tablettes et d’un système de sonorisation, de diverses formes artistiques numérisées en très haute définition, offre déclinable en version itinérante, pour encore plus de proximité.

Sur le territoire mosellan, trois musées départementaux ont donc été labellisés Micro-Folies : le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion (Gravelotte), la Maison de Robert Schuman (Scy-Chazelles) et le Musée Georges de La Tour (Vic-sur-Seille). Les visiteurs auront accès à un musée numérique présentant les trésors des plus grandes institutions de culture, accompagnés d’éléments de contexte. Munis d’un casque de réalité virtuelle et d’une tablette dédiée, les visiteurs s’immergeront ainsi dans les plus grands chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art, de l’architecture, du spectacle vivant.

Outil clé du musée de demain, le dispositif est d’ores et déjà amené à se développer ! Ainsi, au second semestre, une création originale dévoilera les richesses des musées mosellans du Grand Est, ainsi que des dispositifs inédits : immersion dans les Panoramas de Rezonville, de Sedan, de Spicheren, visite des Maison des Pères de l’Europe à la Maison de Robert Schuman, ou intégration du serious game).

Toutes les infos sont à retrouver sur : www.mosellepassion.fr 

Publireportage - Photos © CD57, G.Ramon, L.Beckrich, L.Beckrich,  Anthony Picoré, DR