Mille saveurs

111

Pour les fêtes, les étals du Marché Central mettent les papilles en émoi. Suivez nous et remplissez votre panier.

Que l’on passe les réveillons, Noël, le jour de l’An et en solo, en famille ou entre amis, l’endroit idéal pour concocter des repas qui raviront chacun est incontestablement le Marché Central. Dans ce lieu des saveurs gustatives, le plus difficile est de faire son choix. Stands de fruits et légumes, fromagers, poissonniers, bouchers, spécialistes en épices, miel ou douceurs chocolatées… Il y en a pour tous les goûts… et toutes les bourses. Dans ce temple de la « bonne bouffe », les papilles sont en émoi. A peine franchi la porte d’entrée, côté Saint-Sébastien, impossible en tournant à gauche de ne pas rester quelques instants à la crémerie Navet. André et Christiane nous conseillent, une diversité de fromages des plus alléchantes : Mont d’Or fermier, Timanoix à la liqueur de noix, Brie de Meaux,  mœlleux Revard, Comté et un délicat fromage de brebis.

Viandes ou poissons ?

Un peu plus loin, nous nous arrêtons à la boucherie Méline et Fils. Idéale pour penser ses viandes et ravir ses convives avec un large choix Label Rouge, des sélections de Bœuf du Concours de Charole et de la charcuterie fabriquée maison. Non loin de là, nous remarquons le sourire de Valter. Il tient O Sol de Portugal, dédié aux saveurs du pays Lusitanien. Le commerçant nous recommande une morue – en beignets aussi – spécial Noël ou un poulpe. Les noms sur son étal fleurent bon le soleil : Bolo Rei, Paö de Lô, Serrano, Pata Negra, Manchego. Valter nous propose un Porto en précisant : « En France, on le sert en apéro, au Portugal c’est avec le dessert ». Mais déjà, Lise et Isabelle nous accueillent. Elle tiennent Aux Saveurs Lyonnaises et Périgourdines et nous titillent le palais : foies gras du Périgord, boudin blanc de Rethel, saumon blanc sauvage et mille petits surprises à découvrir. Elles vous diront tout avec leur sourire éclatant ! Si vous avez choisi de faire dans le repas maritime, les poissonneries L’Océane et Schaller vous combleront. A la première de cette étape des produits de la mer, Joseph Bodnar nous  livrant plusieurs coup de cœur comme autant de surprises raffinées : King crabe, tourteaux, homards, huîtres de Marennes et de Cancale à la saveur relevée, coquilles Saint-Jacques Le patron ajoute : « Savourez cela avec un petit Muscadet 2010 ! ». Chez Schaller, le chaland trouvera quelques idées de recettes succulentes : papillotes de Plie aux petits légumes, filets de saumon de Norvège à la crème de poivrons, filet de Tacaud meunière.

Douceurs fruitées

Nos pas se figent devant le Jardin d’Eden. Au milieu des fruits et légumes de saison et exotiques, on trouve fruits secs et autres corbeilles garnies qui feront du meilleur effet sur la table du Réveillon. Tout aussi charmant est cette véritable caverne de trésors sucrés chez Masy Fruits. Dur de résister à cette kyrielle de fruits confits ! Dans l’allée suivante, escale chez Tony et ses spécialités italiennes. Il n’y a qu’à faire vagabonder ses yeux pour s’imaginer transporté dans la péninsule transalpine : gâteaux de Sicile, Tiramisu, Panettone de Sienne, anchois calabrais, Toronne aux amandes, jambons, pâtes ou fromages traditionnels. Tony nous confie : « Et comment résister à un petit Asti, à un Lambrusco ou au Novello, le vin nouveau italien ? ». Nous terminons ce voyage au pays de la gastronomie chez les Frères Marchand. Incontournable ! Et là, on nous parle avec autant de passion en nous faisant aussi saliver : caille farcie au foie gras, chapon, volaille de Bresse, vacherin fermier, comté millésimé. Nous quittons le Marché avec notre idée de repas pour les fêtes quasiment bouclée. Nous vous invitons à en faire autant. Flâner du côté du Marché Central ! Bon appétit !

PUBLI-REPORTAGE