#184

1411

Tout est lié

On joue, comme quand on était enfant, à « relier un machin à un autre truc » ? On essaie au moins ? Que vous comptiez, dans les deux semaines qui viennent, séparément ou simultanément :

  • Vous enjailler, vous ambiancer ;
  • vous goinfrer de beauté, exploser de tendresse ;
  • partir un jour, sans retour, quelque part à une porte de la forêt ; 
  • vous rempoter gourmand et local ;
  • regarder le monde de l’autre bout de la lorgnette ;
  • observer, à la loupe, d’autres que soi se donner en spectacle ;
  • se former à un métier, trouver la stabilité ;
  • vous intéresser à d’autres manières de penser la vie (et l’après-vie) ;

… il faudra, dans le désordre :

  • taper aux portes (grandes) ouvertes du Pôle formation UIMM ;
  • passer voir Julie, à l’Opéra National de Lorraine ;
  • vous libérer pour les Journées européennes des Métiers d’Art ;
  • faire le déplacement (justifié) jusqu’à La Maison de la Forêt ;
  • fréquenter au moins une fois le Théâtre Gérard Philipe de Frouard ;
  • assister pour une fois au Forum du Spiritisme ;
  • participer, et pas pour la dernière fois, au Livre à Metz ;
  • retourner, affamé cette fois, à Saint Nicolas de Port.

Si à la seule lecture de cet édito, vous n’étiez pas sûr.e de vos réponses, feuilletez, avancez puis reculez… et recommencez ! Toutes les clés sont là… à une ou deux pages près.

Cécile Mouton