Stores intérieurs : un choix au goût du jour

388

Les enseignes de décoration et de bricolage commercialisent des types de store très différents, tant au niveau de la conception que des matières. Voici quelques conseils pour un choix… éclairé !

Les stores à lamelles

On distingue deux types de store à lamelles : le californien et le vénitien. Idéal pour se protéger des regards tout en laissant entrer la lumière, le modèle californien s’adapte tout particulièrement aux grandes baies vitrées. Montées sur rail, les bandes verticales se déploient et se replient au gré de vos envies pour occulter plus ou moins la fenêtre. Pour les jeux d’ambiance, le store vénitien, à lamelles horizontales, est sans doute le plus adapté. Avec ses bandes de bois, de PVC, de métal ou de toile rigide reliées entre elles par un lien ou une sangle, il se manoeuvre très facilement, pour une luminosité sur mesure. Pour ouvrir ou fermer les stores, on utilise une chaînette, une tige ou un système motorisé avec télécommande…

Les stores textiles

Très en vogue pour son aspect décoratif, le store à enrouleur se compose d’un large panneau de tissu rigide, tendu sur une charge placée en bas de la toile. Quant au store japonais, il se présente sous forme de hautes bandes verticales coulissant les unes derrière les autres. S’ils sont moins modulables que les modèles à lamelles, les stores textiles vous permettent en revanche de jouer avec couleurs et motifs et laissent entrer par vos ouvertures une lumière douce et diffuse…