Regarder vers le haut

259

Le plafond aussi mérite d’être décoré. Tout cet espace libre ne saurait en effet se contenter d’une banale peinture blanche. Trouvez un escabeau et l’inspiration suivra.

Les plafonds sont partout : pas une seule pièce intérieure ne saurait s’en dispenser. Pourtant, ils sont rarement mis en valeur. Les corniches et les peintures chargées des siècles précédents sont les seules traces d’une époque où les décorateurs regardaient un peu plus haut que leurs épaules. Heureusement, il n’est pas si difficile de pallier cette défaillance. Il suffit d’un peu d’imagination et de quelques astuces pour prendre à nouveau plaisir à lever les yeux au ciel.

Un peu plus haut

Même les pièces les plus basses de plafond peuvent grandir. Pour cela, il suffit de jouer sur les couleurs. Peindre la voûte et le haut des murs – par exemple dans leur dernier huitième – d’une même teinte permet de les démarquer du reste des cloisons. La zone n’aura pas nécessairement l’air plus élevée mais elle sera en tout cas dynamisée. Sachez que les peintures laquées reflètent la lumière, ce qui agrandit toujours visuellement l’espace. Le bleu, le rouge et l’or figurent d’ailleurs parmi les teintes qui réagissent le mieux à l’éclairage artificiel. Au passage, donnez un coup de neuf aux poutres : les coloriser en blanc est une idée lumineuse, qui n’ôte rien à leur aspect rétro. Les peintures glycérophtaliques comptent parmi celles qui s’accrochent le mieux quel que soit le support choisi, une information utile si vous n’êtes pas certain du matériau sur lequel vous allez devoir travailler.

LM24-059

Travail d’artiste

Les rosaces centrales focalisent l’attention sur le cœur de la pièce. Si vous possédez quelque talent de dessinateur, tracez la vôtre selon vos goûts en remplaçant les raisins et roses antiques par des motifs plus modernes : de son côté, Philippe Starck a opté pour des tongs ! Les pochoirs, quant à eux, rassureront les plus inquiets. Ne les réservez pas aux bordures de la pièce : partez du milieu et imaginez une frise géante. N’ayez pas peur des ruptures de rythme et conservez quelques espaces vierges, au gré de votre inspiration : l’essor et la dissémination d’un même dessin sur cette toile géante racontera toujours une histoire.

En relief

Si les stickers ont l’avantage de décorer tout en évitant les risques de taches de peinture sur les planchers, ils pourront eux-mêmes être remplacés par des accessoires encore plus originaux. Des fleurs en tissu, accrochées sur des fils de pêche, prendront un envol des plus poétiques quand un ciel d’ampoules (dont seules certaines seront reliées à l’électricité) créera un étonnant jeu de lumière. Les cadres photos pourront également se retrouver au plafond, dès lors que leurs fixations sont assez solides. Il existe même des pots de fleurs spécialement conçus pour être suspendus, grâce à un couvercle de céramique qui empêche plante et terreau de subir la gravité. Voilà qui permet de gagner de la place !

LM24-060

Tout simplement

Les toiles tendues permettent par ailleurs de camoufler les défauts d’un plafond tout en l’embellissant et en améliorant l’isolation de la pièce. Si leur prix peut paraître élevé, il reste toujours inférieur à celui de travaux de rénovation plus poussés. Leurs dessins sont variés et il est même possible de les faire réaliser sur mesure. Par contre, pour une pose effectuée dans les règles de l’art, il est préférable de passer par un professionnel, qui sera également capable d’inclure les éclairages indispensables.