Quelles innovations pour la piscine du futur ?

23

Notre maison s’équipe de plus en plus d’objets connectés. La piscine ne pouvait donc pas échapper à cette tendance ! En 2020, nos bassins sont plus high-tech que jamais et facilitent les travaux d’entretien.

Aménagement à part entière, la piscine connaît, elle aussi, de petites révolutions ! À l’heure du tout connecté, elle s’équipe d’appareils de pointe permettant de l’entretenir directement via son smartphone. La domotique s’empare en effet de nos bassins pour faciliter leur entretien et maximiser leur confort. Zoom sur les innovations les plus marquantes.

Pourquoi miser sur la domotique ?

Relativement nouvelle, la domotique se démocratise de plus en plus dans nos maisons : chauffage, climatisation, commande des stores et des volets ou encore des caméras de surveillance. Transposée au monde de la piscine, elle permet de piloter, directement depuis son smartphone, sa tablette ou tout autre boîtier connecté, l’ensemble des caractéristiques techniques de son bassin, qu’il s’agisse de la température, du pH de l’eau, de l’alarme, de l’espace spa ou des fonctionnalités de nage à contre-courant. Bref, elle permet de gagner en temps et en confort.

home or house Exterior design showing tropical pool villa with greenery garden, sun bed, umbrella, pool towels

Un entretien facilité grâce à la connectivité

Parmi les équipements connectés qui se démarquent le plus, il y a bien sûr les appareils dédiés à l’entretien de la piscine, l’une des corvées les plus importantes. Surveillance du pH, dosage des produits, nettoyage et filtration sont en effet autant d’étapes dont il faut s’occuper régulièrement si l’on ne souhaite pas que les algues prolifèrent. Grâce à des électrolyseurs spéciaux au sel, il est désormais possible de vérifier à distance l’état de son bassin et de s’assurer que tout fonctionne à la perfection. D’autres outils high-tech permettent encore de vous faciliter la tâche. C’est le cas des robots connectés qui se contrôlent par le biais d’une application, permettant de choisir les programmes (rapide, intensif, spécial parois…) les plus adaptés à vos besoins de nettoyage. On trouve aussi des capteurs flottants, équipés de sondes électrochimiques, qui permettent d’analyser en continu (donc 24 h/24) la qualité de l’eau et l’entretien nécessaire. D’autres objets, plus design les uns que les autres, remplissent également cette tâche tout en prodiguant des conseils personnalisés. Si tous ces appareils semblent être de simples gadgets pas forcément utiles, il n’en est rien. En effet, la qualité de l’eau d’un bassin est au coeur des préoccupations des propriétaires. Car une piscine mal entretenue suscite des frais de nettoyage parfois mirobolants. Ces nouveaux outils high-tech peuvent donc éviter bien des déconvenues et permettre d’agir rapidement en cas de problème.

Technology, Digital Display, Marketing, Communication, Pool, Cactus

Un contrôle vocal de l’éclairage

Autre option intéressante amenée par la domotique : le contrôle à distance de l’éclairage. Il est ainsi tout à fait possible de piloter les différents points lumineux pour créer une ambiance sur mesure. Il existe aujourd’hui des appareils connectés à LED ou des boîtiers que l’on peut commander directement avec une application dédiée mais aussi avec la voix, un peu comme avec les assistants vocaux Google Home ou Alexa. D’ailleurs, certains de ces objets peuvent aussi être couplés à ces enceintes d’un nouveau genre. Une fois les luminaires connectés, il est facile de choisir parmi des dizaines de couleurs et de séquences lumineuses, mais aussi de programmer des plages horaires afin que les dispositifs s’allument et s’éteignent quand bon vous semble. Pratique !

La sécurité pas oubliée

La sécurité n’échappe pas non plus à son lot d’innovations. Pour des baignades sans danger, certains objets connectés, comme le No Stress de Nextpool, permettent d’alerter les adultes en cas de risque de noyade d’un enfant. À cette fin, ce dernier doit porter un collier ou un bracelet contenant une balise reliée à un smartphone. M. K

©Pauchard