Préparer la serre pour l’hiver

287

La serre permet de mettre à l’abri des plantes gélives qui ne supporteraient pas de passer l’hiver dehors. C’est aussi un espace clos et confiné propice aux maladies et aux ravageurs. Il convient toutefois d’en maîtriser la gestion.

Préparation des lieux

Quand elle est encore vide, nettoyez la serre de fond en comble. Vérifiez le bon fonctionnement de la porte, des systèmes d’aération et de l’éventuel chauffage. Pour minimiser les déperditions de chaleur, fixez aux parois du papier bulle transparent qui laissera passer la lumière tout en assurant une légère isolation.

Sélection à l’entrée

Inspectez les plantes avant de les remiser pour éviter les ravages et les épidémies. Faites la chasse aux escargots et aux limaces cachés dans les pots. Les plantes attaquées par des nuisibles ou malades doivent être traitées, et les parties abîmées taillées et supprimées.

Espacement des arrosages

Dans les serres froides, certains végétaux entrent en dormance alors que d’autres ne font que ralentir leur activité. Dans les deux cas, un excès d’humidité peut engendrer maladies et pourrissement racinaire. Arrosez les plantes qui gardent leur feuillage dès que le terreau s’assèche. Un apport d’eau mensuel suffira à toutes celles qui l’ont perdu.

De l’air !

Au moindre redoux, lors de journées ensoleillées, ouvrez grand portes et fenêtres afin d’aérer l’espace et de faire circuler l’air. Cela empêche le développement de champignons dû au confinement dans une atmosphère froide et humide. Benoit Charbonneau

Photo © Thinkstock, DR