Pantone 2024 : le Peach Fuzz nous donne la pêche

57
© Shutterstock

Cette année, Pantone a choisi de mettre de la douceur et de l’optimisme dans nos intérieurs. 

© Pantone

Après une année passée sous le pétillant Viva Magenta, le Pantone Color Institute a révélé la couleur que l’on verra partout en 2024. Il s’agit du Peach Fuzz, référencé sous le numéro 13-1023, un pêche duveteux et réconfortant, symbolisant la communion, le partage et les valeurs optimistes. Car une fois de plus, le célèbre institut s’est inspiré du contexte international pour arrêter son choix : face à un climat mondial anxiogène, l’équipe Pantone a souhaité apporter un peu de douceur et de bienveillance à nos quotidiens. Résultat, le Peach Fuzz se transforme en véritable couleur thérapeutique et va s’immiscer partout dans nos intérieurs pour y insuffler un peu de chaleur.

Ce coloris pêche, qui reste une nuance chaude, a donc pour dessein de créer un retour au calme, d’encourager le partage, l’épanouissement personnel et de procurer un véritable bien-être. Couleur cocooning par excellence, le Peach Fuzz a pour vocation de nous aider à retrouver la paix intérieure.

Les bonnes associations déco

Si cette couleur 2024 impose de la gaieté et un dynamisme à toute épreuve, reste à savoir comment l’intégrer à sa décoration. On l’ose d’abord en peinture ou en papier peint sur un pan de mur pour réchauffer la pièce dans laquelle elle s’invite. Cette teinte mettra également en valeur les accessoires en verre, tels que les vases ou les verres de table. Dans la chambre d’un enfant, elle apportera de la douceur, tout comme sur le linge de lit et les rideaux. Le Peach Fuzz s’empare même de la salle de bains pour y ajouter de la luminosité ! ce ton pêche a clairement sa place partout. Il se mariera aussi à merveille avec les fibres naturelles, le bois clair, les tonalités neutres, telles que le beige ou le blanc, mais aussi avec les couleurs plus prononcées, comme le terracotta et le vert sauge. S’il sied à tous les styles ou presque, les inspirations scandinaves et méditerranéennes sont celles qui lui conviendront le mieux.

Le secret des couleurs Pantone

Mais comment Pantone crée toutes ces couleurs ? C’est Lawrence Herbert, l’instigateur du Pantone Color Institute, qui eut l’idée d’un nouveau système en 1962. Ce dernier devait remplacer le principe de la quadrichromie, c’est-à-dire le CMJN (cyan, magenta, jaune et noir), utilisant seulement les couleurs primaires et le noir pour les nuances. Il invente donc dix teintes de base, comme le rubis, le transparent, le violet ou encore le vert, ainsi qu’un nouveau procédé qui consiste à mélanger les encres par un pressier avant d’imprimer. Une petite révolution qui permet d’obtenir une gamme plus riche et des résultats de précision.

Photos © Pantone, Shutterstock, Bobbi Deck, Wallsauce, DR