Massage en eau douce

398

Simples colonnes ou cabines sophistiquées, les douches hydromassantes permettent de retrouver les bienfaits de la balnéothérapie à la maison. Bien-être et apaisement sont au rendez-vous…

La douche n’est plus seulement l’endroit où l’on se lave, elle est désormais un lieu de détente et de relaxation. Ainsi, les cabines ou colonnes hydromassantes valent bien plus qu’une simple baignoire…

La balnéo à la maison

Une colonne de douche hydromassante se compose d’un mitigeur, mécanique ou thermostatique, d’un pommeau haut, sur lequel est éventuellement fixée une douchette mobile, de multiples entrées d’eau et de divers rangements. Les buses frictionnent en douceur toutes les parties du corps tandis que les pommes massantes projettent un jet beaucoup plus puissant. S’il est possible d’agrémenter une douche lambda de jets orientables et réglables, il existe également des colonnes multifonctions prêtes à poser, de face ou en angle. Ces monoblocs s’installent facilement, sans raccordement ni arrivée d’eau supplémentaire, uniquement via le mitigeur existant. Toutefois, toutes les salles de bains ne peuvent pas accueillir de colonne hydromassante : un minimum de place est requis, et les douches à l’italienne sont proscrites en raison des conditions d’évacuation difficiles. Une pression d’eau de deux à trois bars minimum est indispensable, et des canalisations en cuivre d’un diamètre de 16/18 sont recommandées. Un ballon d’eau chaude d’au moins 200 litres est également nécessaire.

 imageArticle1

Le prix du confort

En plus de la qualité du massage qu’elles procurent, les cabines de douche hydromassantes sont également réputées pour leur design moderne et épuré. Les plus répandues sont conçues en plastique ABS, mais certains particuliers s’offrent le luxe du teck, de l’aluminium, du verre ou de la pierre. Il est d’ailleurs possible de composer la douche de ses rêves avant sa construction en choisissant dimensions, formes, matériaux et couleurs ou en optant pour un certain nombre d’options comme le siège encastré, la fonction hammam ou la chromothérapie… Les modèles bas de gamme commencent autour de 200 euros mais les cabines intégrales les plus sophistiquées grimpent facilement jusqu’à 1 500 euros. Si les douches ont tendance à être plus économes que les bains, les modèles hydromassants sont très gourmands et dépensent environ 20 à 50 litres d’eau par minute !