L’OPH de Nancy, là où on ne l’attend pas !

496

L’Office Public de l’Habitat de Nancy est un des grands acteurs du logement social dans le département. A sa mesure, il participe pleinement au renouveau de Nancy.

L’OPH de Nancy agit discrètement mais efficacement : 450 logements sont actuellement en cours de construction. Où ? Un peu partout dans l’agglomération, et souvent là où on ne s’y attend pas : boulevard de la Mothe dans le dynamique quartier Stanislas Meurthe ou rue de Phalsbourg à Nancy, mais aussi à Villers, à Maxéville, à Laneuveville.
Cette mixité géographie est indispensable pour toute l’équipe de l’OPH, afin de créer des cadres de vie agréable où s’intègrent parfaitement des immeubles bien conçus. Impossible ? L’expérience prouve le contraire : des immeubles de logements sociaux construits et gérés par l’OPH existent Grande-Rue, place Vaudémont, etc.

Deux axes

« Construits et gérés ». On touche là les deux axes primordiaux de l’OPH. D’un côté, de l’investissement dans la construction neuve et l’entretien du parc. Depuis quelques années, un programme très important est mené en termes de réhabilitation thermique afin de réduire les « immeubles passoires », améliorer le confort des usagers et réduire la facture énergétique ! De l’autre, une qualité de service aux locataires toujours plus grande. Ce n’est pas pour rien si l’OPH a reçu la qualification Qualibail.

ARTEM

L’opération comprend 80 logements, du studio à la maison de ville individuelle. Les enjeux sont multiples : implanter l’OPH dans un nouveau quartier, offrir une diversité de logements (y compris parmi les T3 ou T4) permettant de répondre au maximum à une diversité de demandes, participer à la reconquête de Nancy sur elle-même, offrir des services de proximité comme une crèche qui sera gérée par la Croix-Rouge…
Une journée portes ouvertes le 15 juin prochain permettra de découvrir ce nouvel îlot urbain.

L’OPH de Nancy change, et vous ?

www.ophnancy.fr