Les cloisons amovibles, des murs éphémères à décorer

683

Les cloisons libres permettent de moduler l’espace sans le figer. Côté déco, elles savent se faire bien voir grâce aux nouveaux matériaux et à l’imagination des designers.

Pas si classique

Avant d’installer une cloison, il faut se poser la question du matériau qui la constituera. La sélection se fait selon l’emplacement et l’utilisation que vous en ferez. Pleines, en bois ou en plaques de plâtre contrecollées, les cloisons garantissent l’intimité par une isolation visuelle absolue et une isolation phonique correcte. Il suffit de les harmoniser à la décoration en restant dans ses tonalités dominantes ou, à l’inverse, de les peindre avec des couleurs vives et tranchantes, qui conviennent bien à ces « murs éphémères ». Il est également possible de les tapisser de grandes photos, d’un patchwork de papiers peints ou de pages de bandes dessinées… Esthétiques et raffinées, les modèles vitrés peuvent être en verre simple, dépoli sur tout ou partie de sa surface, fumé ou coloré… Généralement conçues en double vitrage ou en verre feuilleté, pour l’isolation phonique ou pour maximiser la sécurité en cas de choc, les cloisons en verre ont l’avantage de laisser passer la lumière, de délimiter un espace sans toutefois l’occulter totalement. De type brise vue, les gammes ajourées définissent des zones plus chaleureuses, stoppant le regard sans pour autant obstruer totalement la vue, occulter le volume… ni arrêter les sons !

vn55-032 vn55-033

Le design s’en mêle

En textile ou en papier kraft, elles se superposent les unes sur les autres jusqu’à la hauteur souhaitée, ou s’étendent et se contractent telles une sculpture mouvante (chez Molo design, notamment). De nouveaux matériaux, comme la résine, donnent une dimension tactile à des cloisons parcourues de reliefs mouvants. Chez 3form, textiles, matériaux organiques, végétaux et images, tous intégrés par inclusion, viennent ajouter à la multiplicité des couleurs un grand choix de propositions décoratives et une étonnante profondeur. Mais, celle qui franchit les siècles tout en restant d’une incroyable modernité, par son aspect naturel et sa légèreté, c’est la cloison japonaise. En bois ou en aluminium, agrémenté d’une finition naturelle ou laquée noire pour les montants, en verre blanc satiné, opaque, en tissu ou en papier ; comme les originales, datées du xiiie siècle, ce mur en mouvement s’accommode du style de la plupart des intérieurs.