Les clefs d’une mezzanine bien pensée

372

Pratique pour gagner de l’espace, la mezzanine est néanmoins un projet qui demande de bien considérer certains éléments essentiels pour sa bonne mise en œuvre.

Parce qu’elle permet de grappiller quelques précieux mètres carrés et parce qu’elle optimise au maximum la hauteur sous plafond, la mezzanine fait partie de ces aménagements malins qui donnent un cachet indéniable à n’importe quel logement. Mais la pose d’une telle installation ne s’improvise pas et mieux vaut connaître les règles de base.

La bonne hauteur

Premier élément indispensable à considérer avant d’installer une mezzanine : la hauteur ! Généralement, on prévoit une hauteur sous plafond de 4 m minimum pour disposer d’assez d’espace et être suffisamment à l’aise. La distance entre le plancher de la mezzanine et le plafond dépend, elle, de l’utilisation envisagée.

Ainsi, si vous souhaitez installer sur votre nouvel étage un salon ou un bureau, prévoyez une hauteur d’environ 1,90 m entre le plafond et le plateau, et 2 m en dessous afin de faciliter la circulation au sein des deux espaces. Dans le cas d’une chambre d’enfant par exemple, laissez au moins 1 m entre le plafond et le plancher afin que votre tête blonde puisse s’asseoir sur son lit sans se cogner. Enfin, pour un coin lecture ou détente, une hauteur d’environ 1,50 m sera largement suffisante.

Un escalier aux normes

Il vous reste ensuite à penser l’accès à votre mezzanine, mais attention, pas question de miser sur n’importe quel escalier. Il va falloir choisir un modèle qui occupe le moins de place possible, mais il doit aussi répondre à la norme NFP21-211 et disposer d’une largeur de 60 cm minimum pour assurer confort et sécurité.

Pour une mezzanine simple, vous pouvez opter pour un escalier droit ou à moitié tournant. Ces modèles ont l’avantage d’être abordables et de pouvoir se personnaliser pour s’accorder au style de la pièce. En fonction de la place dont vous disposez, vous pouvez également organiser des rangements et des placards sous l’escalier. Enfin, dans les espaces les plus réduits, on privilégiera l’échelle de meunier, plus discrète que l’escalier et moins périlleuse qu’une échelle classique.

Sécuriser l’installation

Étant donné que votre mezzanine est perchée à au moins deux mètres de haut, il va falloir sécuriser l’installation. Il faut en effet prévoir des garde-corps pour éviter les chutes et les accidents. La balustrade devra ainsi avoir une hauteur minimale d’un mètre et l’espace entre les balustres doit être inférieur à onze centimètres.

Enfin, sachez qu’une mezzanine conçue pour accueillir une bibliothèque ou un salon ne supportera pas le même poids qu’une mezzanine prévue pour recevoir un simple lit. On dit alors généralement qu’un mètre carré doit pouvoir supporter sans problème une charge de 250 kg. Pensez donc à prendre en compte ce dernier paramètre avant de vous lancer ! M.K.

Photo © iStock, DR