Les cendres de bois, des déchets précieux à valoriser

36
Gardener spreading ash to soil to act as a natural fertilizer

Le chauffage au bois a décidément tous les avantages : même les résidus qu’il produit sont réutilisables ! Au jardin comme à la maison, les cendres de votre cheminée ou de votre poêle sont en effet très utiles.

Pour maximiser les capacités de chauffage de votre cheminée ou de votre poêle, il n’y a pas de secret : il faut bien l’entretenir. Et vider régulièrement les cendres accumulées dans le foyer arrive en tête de liste des réflexes à adopter. Vous prenez cette tâche comme une corvée ? Il ne tient qu’à vous d’en faire un geste écologique ! Pour cela, on oublie la poubelle et on se rappelle des astuces de grand-mère.

Des résidus de choix

La bonne nouvelle c’est donc que les cendres se réutilisent. La mauvaise, en revanche, c’est que vous ne pouvez pas vous servir de n’importe lesquelles. Pour donner une seconde vie à ces déchets, il faut opter pour du bois naturel et donc non traité. Il peut s’agir de bûches ou de granulés.

À l’inverse, le bois de récupération, comme celui des palettes par exemple, ainsi que le charbon, sont très toxiques, raison pour laquelle ils ne peuvent pas être recyclés. Autrement dit, vous pouvez utiliser les cendres de votre système de chauffage mais pas celles de votre barbecue. Cette précaution étant prise, il convient tout d’abord de les faire refroidir, de les laisser sécher à l’abri de l’humidité et de les débarrasser des gros morceaux de résidus. Selon leur utilisation, il est d’ailleurs préférable de les passer au tamis. Voilà, votre seau de cendres est prêt. Il s’agit maintenant de savoir quoi faire avec ces pelletées…

Un engrais pour vos plantes

De la cheminée au jardin, il n’y a qu’une porte qu’il ne faut pas hésiter à franchir. Ces résidus sont en effet riches en sels minéraux, en magnésium, en potasse, en calcium et en phosphore, ce qui en fait de bons alliés pour vos plantes ! Trois en un, ils constituent un très bon engrais pour vos parterres de fleurs et votre potager, servent de répulsif contre les limaces et autres escargots et permettent de protéger vos végétaux. Pour profiter de tous ces bienfaits, il vous suffit de prendre des poignées de cendres sèches et de les répandre sur le sol, au pied de vos plantations ou sur votre pelouse. Mais veillez à ne pas avoir la main trop lourde ! La répartition doit être homogène et pas trop concentrée, sans quoi cela pourrait être nocif. Ne versez pas plus de deux poignées par mètre carré. Attention, il y a toujours une exception à la règle. Les cendres ne doivent pas être répandues sur de la terre de bruyère, des azalées, des camélias ou des rhododendrons car ils ne supporteraient pas ce trop grand apport en calcium.

Cabbages are sprinkled by worker with ashes for protection from the pests

Comme un air de Cendrillon

Plus surprenant, les cendres de cheminée ont de multiples usages ménagers, dès lors qu’elles ont été parfaitement tamisées. En tête de liste, elles vous permettent de nettoyer vos vitres et notamment celles de l’insert de votre cheminée. Pour cela, humidifiez légèrement un chiffon ou des feuilles de papier journal et déposez dessus une poignée de cendres avant de frotter. Essuyez ensuite le surplus avec un chiffon microfibres. Vous pouvez utiliser le même procédé pour faire briller votre argenterie et vos cuivres. Il faudra juste rincer vos objets en argent à l’eau claire avant de les essuyer. Vous avez besoin d’un dégraissant ? Là encore, les cendres font le job à la place des produits chimiques !
Mélangez-en une poignée avec un petit volume d’eau dans un bol pour obtenir une mixture grise et appliquez-la sur un chiffon ou une éponge. Il ne vous reste plus qu’à l’utiliser pour récurer lavabos, baignoire, w.-c., friteuse, grille de barbecue ou encore votre four. Rappelez-vous toutefois que si les cendres dégraissent efficacement, elles ne sont pas antibactériennes. Julie Polizzi

Photos © istock, dr