L’aubergine à fond la déco !

1254

Grâce à son intensité et à son chic, la couleur aubergine s’invite dans presque toutes les pièces de la maison, à condition de savoir l’associer avec d’autres tons.

Décidément, 2015 signe le retour des couleurs intenses et profondes en déco. Le Marsala, ce lie-de-vin tellurique devenu couleur Pantone de l’année, est bien la vedette mais il n’a pas tardé à se faire rattraper par l’aubergine, l’autre tendance qui va envahir votre intérieur. Moderne, vive et puissante, cette tonalité a l’avantage d’apporter une touche contemporaine tout en se mariant avec bon nombre d’autres teintes. Voici quelques conseils pour l’utiliser et l’associer avec goût.

imageArticle4

Une couleur dense et raffinée

Entre le pourpre et le violet, l’aubergine ne fait pourtant pas partie des teintes froides mais bien des nuanciers chauds. Couleur de caractère, elle convient généralement aux styles baroque, design voire bohème et oriental. Mais elle se révèle aussi chic et masculine dans un intérieur urbain ou dans un loft.

Parfaitement dans l’air du temps, l’aubergine a ses pièces de prédilection. Elle exprime davantage son intensité dans la cuisine ou dans une chambre d’adulte. Dans la première, on peut l’utiliser sur les éléments de rangement en complément de murs blancs, gris perle ou lin. Associée à des meubles laqués blanc très contemporains, la couleur aubergine peut aussi investir les cloisons de la cuisine. Dans la chambre en revanche, on n’hésite pas à recouvrir un pan de mur entier avec cette peinture pour un effet à la fois boudoir et romantique. Et, à condition de l’utiliser avec parcimonie, l’aubergine peut également flirter avec le noir pour un rendu tout en profondeur. Dans le salon, on la préfère discrète, sur le canapé, sur les tapis, dans les accessoires de décoration ou pour mettre en valeur une belle cheminée.

Les bonnes associations

La couleur aubergine a cette rare qualité de voir sa densité varier en fonction de la teinte à laquelle elle est associée. Vous n’aurez en effet pas le même rendu si vous la couplez avec un gris, un ton sable ou du blanc. Avec un gris perle, l’aubergine prend l’allure d’un violet intense tout comme elle se transforme en pourpre avec un taupe profond ou de l’anthracite. Ces différences subtiles s’expriment donc en fonction de la luminosité et des teintes qui entourent cette couleur pleine de ressource. Mais, si vous souhaitez une déco plus fraîche et douce, le rose pâle ou poudré sera votre meilleur allié, tout comme le blanc qui donnera un résultat élégant sans prendre de risque.

Quelques touches de jaune peuvent rehausser le ton mais évitez d’autres teintes telles que le vert, le bleu ou l’orange. En peinture, préférez également une finition satinée qui saura réfléchir la lumière ; le mat a tendance à rendre l’aubergine un peu atone. M.K.