La cuisine fait le plein d’innovations

38

Fonctionnelle, entièrement intégrée et intuitive, la cuisine 2020 met des technologies de plus en plus sophistiquées au service du bien-être et de la facilité d’utilisation des usagers. Tour d’horizon.

L’heure est à la simplicité dans la cuisine… du moins en façade ! Grâce à des technologies high-tech et à la multiplicité des objets connectés, l’électroménager anticipe vos besoins et mise sur la pédagogie, tandis que le mobilier dissimule des trésors d’ingéniosité. Petite immersion dans la cuisine du futur.

Intuitif avant tout

« Notre connaissance culinaire s’est érodée au fil des générations alors que nous avons des appareils qui permettent de faire de plus en plus de préparations différentes, nous explique Jérôme Neiss, chef de groupe Electrolux Home Products. Pour pouvoir les utiliser correctement, ces produits doivent donc être faciles à prendre en main. La tendance forte, c’est ce besoin d’intuitivité. »

Exit par conséquent les tableaux de commandes truffés de pictogrammes auxquels on ne comprend rien. Grâce à son écran de contrôle, votre four vous parle désormais en français pour vous aider à choisir le mode de cuisson adapté à votre plat. De même, le lave-vaisselle simplifie son bandeau de commandes pour vous proposer un minimum de fonctions efficaces, tandis que son panier inférieur se soulève pour un chargement et un déchargement facilité.

« L’enjeu dans les années à venir est d’utiliser les objets connectés pour faciliter la vie des familles », complète l’expert. La technologie permet ainsi d’anticiper vos besoins. Saviez vous par exemple que pour éliminer parfaitement les odeurs, votre hotte ne devait pas être allumée trop tard et rester éclairée après la fin de la cuisson ? Qu’importe, sa version connectée gère sa fonction ON/OFF à votre place pour une utilisation optimale ! Quant à la plaque de cuisson, elle surveille toute seule l’ébullition de votre casserole, de sorte que l’eau bouille sans jamais déborder. Une sonde connectée peut en outre contrôler la cuisson de votre viande mijotée ou de votre ratatouille, pour ne plus rater votre repas.

Une intégration globale

À l’ère des cuisines ouvertes sur le salon, l’esthétique de l’électroménager et du mobilier est plus que  jamais une priorité pour les concepteurs. Et Jérôme Neiss, de confirmer : « Il faut limiter les aspérités en
surface pour un rendu net qui donne l’impression que tout a été conçu ensemble. On constate une vraie tendance à l’intégration. » Poignées et portes du four, du  frigo et du lave-vaisselle affichent alors d’un design très fin et discret, tandis que l’évier multifonctions intègre des accessoires peu encombrants permettant de le transformer en plan de travail. De même, là où vous croyez voir de simples rangements, se cachent en réalité des tiroirs réfrigérés modulables et intégrés dans le plan de travail.

Si la hotte peut constituer un élément décoratif dans la cuisine, elle peut également disparaître du décor. Après la version ascenseur, qui émerge du plan de travail derrière la plaque de cuisson puis se rétracte à la fin de l’utilisation, de nouveaux modèles encore plus perfectionnés s’intègrent carrément à cet électroménager. Dans ce cas, la table de cuisson comporte plusieurs zones de chauffe réparties autour d’une plaque aspirante électrique qui permet une vue entièrement dégagée. Univers connecté oblige, cette hotte haut de gamme, quasi invisible et silencieuse, communique avec l’espace de cuisson pour fonctionner en complémentarité totale.

Des accessoires premium

Si les innovations high-tech de la cuisine se démocratisent de plus en plus chez les cuisinistes, elles font toutefois encore partie des équipements haut de gamme qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Comptez par exemple au moins 2 000 € pour une table de cuisson connectée avec une hotte intégrée, sachant que les prix peuvent facilement atteindre plus de 3 500 € selon les fonctions désirées. Julie Polizzi

Photos © castorama, bora, electrolux, dr