Des maisons recyclées

17

L’aménagement de conteneurs en logements a interpellé les esprits avant de séduire les designers.

Habiter un logement de métal peut choquer au premier abord, et pourtant cette démarche est typiquement dans l’air du temps. Trouver de nouvelles manières d’utiliser du matériel existant, recycler à l’infini… Voilà des tendances prêtes à témoigner d’un souci toujours renouvelé de préserver la planète. Les conteneurs ont donc toute leur place dans une démarche écologique.

Cloisonner

Il peut sembler difficile d’imaginer comment transformer un parallélépipède en habitation. Des sociétés qui ont bien compris l’intérêt de ces conteneurs proposent maintenant de les vendre « prêts à l’emploi ». Pour des prix aux alentours de 900 € le m2, portes et fenêtres sont découpées, les murs isolés, l’électricité, les sanitaires et les lignes téléphoniques sont pré-installées et même les VMC ou les systèmes de chauffage sont aptes à fonctionner. Le tout est fait selon les dernières normes européennes. Les tarifs diminuent quand seul le conteneur brut est acheté et peuvent alors avoisiner les 150 € au m2 seulement ! Un seul conteneur mesure en général entre 13 et 27 m2 au sol, mais il est possible d’en assembler plusieurs, en les reliant ou en les juxtaposant.

Ailleurs

Si ce type de construction reste assez anecdotique, les conteneurs s’implantent pourtant dans de nombreux pays. On les connaissait en Hollande ou au Havre, les Australiens y gardent leurs prisonniers, en Indonésie ils sont utilisés pour des cliniques ou des bibliothèques… Les maisons individuelles se multiplient aussi. Plusieurs livres utiles viennent d’ailleurs de paraître sur le sujet, démontrant bien le nouvel impact de ces habitations.

Mélanie De Coster