À l’ombre des toiles

298

Stores, pergolas, voiles d’ombrage… Autant de manières différentes de se protéger du soleil. Les toiles qu’ils utilisent peuvent être tout aussi variées.

On peut profiter de l’ombre sans être obligé d’adosser des rayures bleues et blanches à sa maison. Mais l’apparence des toiles de store n’est pas le seul élément à prendre en compte au moment de les choisir. La matière dont elles sont composées est tout aussi importante, surtout si vous voulez les conserver longtemps en bon état.

Quand la nature attaque

Les stores vous abritent de la pluie et des rayons UV… en les endurant à votre place. Il est donc essentiel d’opter pour des tissus dont la résistance a déjà été mise à l’épreuve. Le coton, longtemps utilisé, a ainsi fait les preuves de son inefficacité : ses couleurs s’affadissent rapidement et sa fibre est putrescible. D’autres textures ont depuis pris sa place. Le polyester ne craint aucune déchirure mais il est néanmoins à préférer pour un usage court, car ses teintes pâlissent très rapidement sous l’effet du soleil. Le polypropylène, économique, souffre des mêmes défauts et son aspect « plastique » ne le met pas particulièrement en valeur non plus. La fibre acrylique est actuellement la plus conseillée, à condition qu’elle soit teintée dans la masse. Son grammage est à prendre en compte dans son efficacité, et doit être au minimum de 250 g/m2. Elle sera de meilleure qualité encore après un traitement contre les moisissures et les taches (et une imperméabilisation, évidemment).
Les toiles microperforées ont depuis peu fait leur apparition sur le marché. Des enductions en PVC augmentent leurs qualités et, tout en les rendant faciles à laver, en font d’excellents outils pour réguler la chaleur et la lumière. Les stores en toile microperforée sont particulièrement conseillés pour les vérandas.

La couleur de l’été

Plus la toile sera foncée, mieux elle protégera de la chaleur. Les modèles unis ou à rayures ont toujours leur place au soleil mais vous trouverez aussi des toiles à motifs, plus originales.