The Monkey Business : une affaire bien sucrée !

342

En mai dernier, Clara Mathieu tente le pari d’ouvrir sa société de pâtisserie et traiteur en livraison. Très vite, les clients sont nombreux à recevoir leurs entremets et autres douceurs directement chez eux… et en redemandent ! 

Ses réseaux sociaux sont sa plus belle vitrine : sur ses comptes Facebook et Instagram, Clara Mathieu publie les photos de ses créations. Sous le nom de « The Monkey Business », la jeune femme y expose tout son talent : entremets aux glaçages soignés, tartes revisitées, mignardises en tout genre et même quelques vidéos où l’on voit son savoir-faire. « Tous mes produits sont confectionnés par mes soins avec des produits locaux de qualité comme des œufs fermiers ou du lait lorrain. Je travaille également avec le meilleur chocolat du monde » souligne Clara. Installée à Art-sur-Meurthe, cette jeune entrepreneuse s’est lancée dans cette « aventure familiale » il y 6 mois, soutenue par son frère et ses parents. 

Pourtant, ça n’était pas une évidence. « Quand j’étais petite, je faisais beaucoup d’équitation et je voulais devenir cavalière. Avec le temps, je me suis rendue compte que je prenais beaucoup de risques et, en parallèle, j’aimais faire des gâteaux avec ma grand-mère. Mon choix s’est donc tourné vers ma deuxième passion : la pâtisserie. À 15 ans j’ai arrêté le cheval et j’ai commencé mon CAP. » 

Histoire de famille

Clara Mathieu apprend les bases de son métier chez Janny à Saint-Max : « Ils m’ont tout enseigné, je leur dois tout, surtout à Antoine Girard qui était le pâtissier de la maison à l’époque. Il a aussi fondé son entreprise et je dois dire que ça a été un déclic pour moi. » Excellente élève, Clara Mathieu enchaîne avec une Mention Complémentaires en pâtisserie et un Brevet Technique des Métiers en pâtisserie, chocolaterie, confiserie et traiteur dont elle obtient une mention « Très Bien ». « Après la maison Janny, je suis allée dans l’excellente maison Lagniez à Nancy où j’ai pu me perfectionner. Après, j’ai été responsable de laboratoire chez Milano à Jarville mais avec la crise et le chômage partiel, je me suis dit qu’il était peut-être temps de lancer mon entreprise. » 

Mais alors, pourquoi « The Monkey Business » ? Il s’agit en fait d’une histoire de famille. « Quand on était petits, nos parents nous appelaient les “petits singes” avec mon frère. Comme je ne veux pas faire comme tout le monde, j’ai pris ce nom-là et les gens s’en souviennent car tout le monde à une anecdote de famille comme ça ! » rigole-t-elle. Ses parents lui ont aménagé un beau laboratoire dans la maison familiale et son frère l’aide pour le graphisme et la communication sur les réseaux sociaux : « Sans eux, cette société n’aurait pas vu le jour. Mes parents m’aident aussi pour la livraison des produits… On fait tout ça ensemble ! »

Carte de Noël

Depuis son lancement, Clara livre entre 20 et 30 clients par week-end. La jeune femme a commencé pile pendant la Fête des Mères, ce qui lui a permis de proposer une création autour du chocolat et des fruits rouges. Un succès. « Aujourd’hui, mes produits phares sont mes entremets chocolat ou passion, et mes petits fours type madeleines, cannelés, financiers… » 

Du mariage au baptême, de la fête d’anniversaire à un diner entre amis : Clara Mathieu s’adapte à toutes les demandes mais ne fait pas de gâteaux avec de la pâte à sucre. D’ailleurs, pour Noël, la jeune pâtisserie étoffe sa carte avec de nouvelles réductions salées ( choux foie gras, chorizo, saumon et brioches escargots mais aussi tourte aux grenouilles ) et propose quatre bûches : « Je suis partie sur des goûts assez simples comme celle au chocolat qui est la base d’un gâteau que j’avais confectionné pour les 100 ans de l’Opéra de Nancy. Je suis arrivée deuxième à ce concours mais j’ai revisité cette création pour Noël ! » Une bûche glacée au fruit de la passion et framboise devrait aussi séduire les fin palets ! « Je propose d’ailleurs un week-end dégustation les 21 et 22 novembre prochains, dans mon laboratoire à Art-Sur-Meurthe pour découvrir en avant-première ces bûches. Les parts seront à un euro pièce ! » Pour ce Noël 2020, Clara prendra les commandes jusqu’au 20 décembre pour livrer les clients les 24 et 25 décembre. 

Des gâteaux luxueux à un prix abordable : Clara Mathieu tient à séduire une large clientèle en proposant des produits de qualité, sans se ruiner. Elle livre dans un rayon de 150 kilomètres autour de Nancy ( livraison gratuite à moins de 15 kilomètres ) et il suffit de la contacter sur les réseaux sociaux ou par téléphone pour passer commande. Si aujourd’hui la jeune pâtissière pense avant tout à Noël, elle espère voir sa société grandir pour louer un nouveau laboratoire et pourquoi pas, un jour, ouvrir sa boutique « Monkey Business ».

Pauline Overney

« The Monkey Business » à Art-sur-Meurthe. Renseignements et commandes : 06 45 52 22 40 ou [email protected] Page Facebook @tmbmonkey ou page Instagram @tmb_monkey

Photos © Clara Mathieu - The Monkey Business