Retour sur les bancs de l’école

341

Reprendre ses études après des années en entreprise, le challenge est parfois risqué. Mais impossible n’est pas Ei.Cesi. L’école d’ingénieurs de Nancy propose à des professionnels expérimentés d’élargir leurs compétences et de monter en grade grâce à la formation continue.

L’ei.cesi,  qu’est-ce c’est ?

En 1958, Renault, la SNECMA et d’autres grands industriels cherchent à renforcer les liens entre le monde de l’entreprise et celui de l’enseignement supérieur.  Leur souhait : faire évoluer et promouvoir  leurs techniciens à fort potentiel vers un diplôme d’ingénieur. Le concept du Cesi (Centre des Etudes Supérieures Industrielles) est né. Depuis, 21 établissements appartenant au groupe ont fleuri sur tout le territoire français et diplôment chaque année 1200 ingénieurs.  Installée à Villers-lès-Nancy depuis 1986, l’école d’ingénieurs du CESI offre une large gamme de formations adaptée aux besoins des élèves et des entreprises.

Focus sur la formation d’ingénieur par la formation continue

Ils sont salariés ou demandeurs d’emploi, ils ont en moyenne entre 30 et 40 ans, ils sont techniciens supérieurs, expérimentés et souhaitent évoluer dans leur métier. Voilà les points communs aux élèves ingénieurs en formation continue.
L’école a mis en place pour eux un cursus qui leur permet de passer en deux ans du statut de technicien à celui d’ingénieur. « Nous sommes dans un cadre logique de projet de formation. Nous partons du savoir-faire déjà riche de ces professionnels et l’étoffons pour que ceux-ci puissent évoluer dans leur carrière sur des fonctions liées à l’encadrement, à la gestion de projets, au management… » assure Damien Sobac, chargé de communication et relations entreprises à l’ei.cesi de Nancy. La formation est en alternance. Elle est donc répartie entre l’école et une entreprise d’accueil. L’avantage de ce rythme est qu’il permet au candidat d’être 2/3 du temps en entreprise sur des fonctions opérationnelles du métier d’ingénieur.
« Les entreprises qui recrutent dans le cadre de cette alternance ont bien compris que miser sur l’expérience et le savoir-faire de ses collaborateurs n’est jamais une mauvaise option » explique Damien Sobac. Effectivement, ces entreprises raisonnent davantage en termes d’efficacité. Elles réduisent par le fait pas mal de paramètres qui posent problèmes sur les publics jeunes et inexpérimentés : intégration rapide, pas ou peu de tutorat, autonomie quasi immédiate, professionnalisme… et à terme c’est un vivier pour embaucher rapidement de futurs collaborateurs !

FIFC 11 12 006w

Et après…

C’est justement le point fort de cette formation car les entreprises du secteur industriel connaissent bien le diplôme d’ingénieur du CESI. Elles savent très bien qui et comment forme le CESI. C’est pourquoi parmi les élèves qui obtiennent leur diplôme d’ingénieur, entre 85 et 100% d’entre eux s’intègrent immédiatement sur le marché de l’emploi.

Plus d’info sur www.eiceisi.fr ou au 03 83 28 46 46
Publi-reportage