Le Bâtiment se dévoile

62

Le 12 octobre prochain aura lieu la 10e édition des Coulisses du Bâtiment. L’occasion pour de nombreux élèves du secondaire de découvrir des métiers passionnants qui offrent de réelles perspectives d’avenir.

Depuis plusieurs années, la Fédération Française du Bâtiment ouvre ses portes aux élèves des collèges et lycées. Le principe est simple : leur faire visiter un chantier (souvent « emblématique ») et découvrir via des stands les différents métiers du bâtiment. Un coup de projecteur bienvenu sur un secteur souvent méconnu et qui souffre d’aprioris injustifiés.

Le centre des Congrès

Cette année, la Fédération Départementale du Bâtiment et des Travaux Publics de Meurthe-et-Moselle a décidé d’ouvrir l’un des chantiers les plus impressionnants de Nancy : le futur centre des congrès Prouvé. Le projet est considérable à plus d’un titre. Par la réhabilitation d’une œuvre de Claude Prouvé connue de tous : l’ancien tri postal ; par l’ampleur du futur centre : deux auditoriums (850 et 300 places), deux espaces de restaurations (900 et 300 places), une salle d’exposition de 2700 m², douze salles de commissions, un parking souterrain de 600 places dont 150 pour les vélos, un foyer bar, etc. ; par la réputation de l’agence d’architecture retenue : celle de Marc Barani. C’est assurément l’un des grands chantiers nancéiens de la décennie.

Une approche du geste

C’est cette future « vitrine sur la ville » que la Fédération du BTP de Meurthe-et-Moselle souhaite faire découvrir aux jeunes générations, notamment à 650 jeunes des collèges et lycées de Nancy et des environs (Dieulouard, Nomeny, Heillecourt, Malzéville…). Toutes les heures, une centaine d’élèves partira à l’assaut du bâtiment. Et pour rendre plus vivant ce parcours découverte, la Fédération à fait appel au CFA de Pont-à-Mousson. Ainsi, dans un « village des métiers », les jeunes pourront rencontrer plusieurs apprentis qui leurs feront partager leur passion du métier. C’est aussi plus « parlant ». Là, on se rend compte des qualités nécessaires pour la maçonnerie ou le carrelage. L’occasion aussi de faire naître des vocations et d’offrir d’autres perspectives d’avenir. En effet, si la crise est quand même présente, le besoin de se former est toujours là. Il y a aussi la nécessité structurelle de renouveler les classes d’âge qui partent en retraite. Bref, de l’emploi.

Les métiers du BTP sont trop souvent méconnus des jeunes à une époque de leur vie où se décide leur orientation. Ces Coulisses du Bâtiment les aideront à découvrir d’autres opportunités. Mais attention, là comme ailleurs, la réussite de chacun, quelle que soit la voie choisie (CFA, lycée professionnel, compagnonnage) exige des efforts et un réel investissement personnel.

Le BTP en Lorraine, c’est 5 532 entreprises qui regroupent 36 634 salariés (dont un peu plus de 10 600 en Meurthe-et-Moselle). C’est une production totale en 2011 (pour le Neuf et l’Amélioration/entretien) qui dépasse les 3 332 millions d’euros !
Le BTP est divisé en six grands corps : gros œuvre, bois, couverture-plomberie-chauffage, métal, peinture-aménagement, électricité.
En 2011, le BTP en Lorraine a formé 3 522 jeunes en apprentissage, 3 074 scolaires, 496 DUT, licences Pro et Master, et 509 ingénieurs. Une tradition de transmission du savoir et des gestes qui fait la force de la filière.
Pour tout renseignement : Fédération du BTP de Meurthe-et-Moselle, 62 rue de Metz, CS 53339 – 54014 Nancy Cedex, www.btp54.ffbatiment.fr

Publi-reportage