20 ans : l’Ecole Européenne d’Ingénieurs en Génie des Matériaux a diplômé son 1000e ingénieur

379

Le professeur Brigitte Jamart, directrice de l’EEIGM*, a remis les diplômes à ses ingénieurs en provenance de France, d’Allemagne, d’Espagne, de Suède, de Pologne, de Moldavie, de Tunisie et aussi de Chine, de Russie, du Vénézuéla et d’autres pays ! Monsieur Bertaud, conseiller municipal à la ville de Nancy et Vice-Président à la Communauté Urbaine du Grand Nancy, délégué au développement économique  et universitaire, à l’innovation et à la recherche, a tenu le discours d’ouverture. Chaque représentant des instances du Consortium EEIGM ont également présenté les félicitations aux jeunes diplômés pour laisser ensuite place aux directeurs de l’EEIGM depuis sa création, 1991 : les professeurs Michel Gantois, Gérard Métauer, Torbjörn Edberg, Alain Degiovanni et Jean Steinmetz se sont succédés pour remettre le précieux sésame aux diplômés. La cérémonie, solennelle et émouvante, a réunit familles, amis, enseignants et administratifs, fiers d’êtres présents aux côtés des nouveaux ingénieurs en cet instant unique ;  accompagné de musique irlandaise et clos par les chants de la Chorale « Aux Quatre Vents » de Pulnoy. Cérémonie exceptionnelle puisqu’en cette année anniversaire – l’école célèbre ses vingt ans – Mme Jamart a délivré le 1000e diplôme EEIGM mais également le premier double diplôme franco-japonais. Plus de la moitié des ingénieurs EEIGM débute sa carrière à l’étranger grâce à son parcours multiculturel dans sa formation en génie des matériaux avec au minimum un an de stage à l’étranger. Un profil d’ingénieur quadrilingue très recherché des entreprises d’envergure internationale.

*EEIGM, 6 rue Bastien Lepage à Nancy.
Le consortium EEIGM : INPL Nancy (France), l’Universität des Saarlandes (Allemagne), Universitat Politècnica de Catalunya/ETSEIB (Espagne), Universidad Politécnica de Valencia/ETSII (Espagne), Luleå Tekniska Universitet (Suède), AGH University of Science and Technology (Pologne).