Pâtissier en Lorraine : un beau métier à protéger !

384

La pâtisserie a le vent en poupe : émissions à succès, cours de cuisine, blogs et sites internet sur le sujet n’en finissent pas de se développer. Pourtant, malgré cette « starification » du pâtissier, le métier est en voie de disparition. Ils étaient 200 en Lorraine il y a 20 ans, ils ne sont plus que 70 à faire partie de la Fédération Lorraine des Artisans Pâtissiers. Récemment baptisés « Les experts pâtissiers de Lorraine », ils ont développé une stratégie de communication, pour valoriser leurs savoir-faire, leurs produits, mais aussi et surtout leur profession gourmande et passionnée !

Des créations au fil des saisons

De la bûche des fêtes de fin d’année, sur laquelle ils commencent à travailler dès le mois de janvier, à la fête des pères, en passant par la galette des rois, le gâteau de pâques et la fête des mères, toutes les occasions festives ou presque font l’objet d’une création.
Il ne s’agit pas d’une simple recette, mais d’un véritable laboratoire de réflexions et d’expériences au sein même de la Fédération. On propose, on teste, on élabore, on goûte, on critique, on modifie… Tout est mis en œuvre pour que l’entremet ou le gâteau soit représentatif de la qualité et de l’exigence des experts pâtissiers de Lorraine.
Côté ingrédients, là encore, rien n’est laissé au hasard. Les experts pâtissiers de Lorraine travaillent avec les fournisseurs les plus prestigieux tels que Valrhona, Agriland ou Pâtisfrance Puratos, mais aussi avec des producteurs régionaux, auprès desquels ils trouvent des produits à la hauteur de leurs exigences.

LM30-049 LM30-051

Des gâteaux pour voyager

Pas facile d’emporter un entremet en souvenir, dans la voiture ou le TGV ! Les experts pâtissiers de Lorraine ont donc eu l’idée de créer des gâteaux transportables facilement et de longue conservation, tels qu’un cake à la mirabelle, un Ambassadeur à base de mirabelle et de fruits secs, ou plus récemment un Alérion.
Le nouveau fruit du travail des artisans de la Fédération Lorraine des Artisans Pâtissier est un gâteau de voyage, qui peut se conserver trois semaines, sans perdre ses qualités gustatives et son aspect élégant et raffiné. Composé d’un biscuit moelleux à base de noisette haut de gamme, d’une compotée de myrtille et de framboise, le gâteau est recouvert d’un chocolat au lait craquant. Le gâteau a été baptisé « L’Alérion », comme le petit aigle d’argent qui figure sur le blason de la Lorraine, est remporte un Franc succès depuis sa commercialisation en mars dernier.

LM30-053 LM30-052

Une fédération en ébullition

Le Président de la Fédération Lorraine des Artisans Pâtissiers et de celle des Vosges, Pascal Cunin et ses trois collègues Présidents, Frédéric Derelle, de la Meurthe et Moselle, Gérard Leroy de la Meuse et Philippe Fischer de la Moselle, ne manquent pas de travail !
Outre la fabrication de leurs pâtisseries et la gestion de leurs commerces, ils sont sans cesse sur le pont pour développer la notoriété de la profession et de ses savoir-faire. Ainsi, de l’Elysée aux différentes manifestations auxquelles ils sont conviés, ils présentent leur travail, font des démonstrations et incarnent la profession auprès d’un large public.
C’est ainsi que 2014 a vu la naissance d’un petit film de promotion du métier, réalisé par les lorrains Jean-François Hamard et Léo-Pol Jacquot. Visible sur Viméo, le film a fait l’objet de milliers de commentaires en Lorraine et a été remarqué par la célèbre pâtissière Mercotte, qui s’en est fait l’écho sur les réseaux sociaux.
Une page Facebook, baptisée « Les experts pâtissiers de Lorraine » a été lancée et connait une fréquentation moyenne de plus de 1000 visiteurs quotidiens, lesquels commentent, partagent et encouragent les nouvelles créations.
« C’est en innovant et en créant, mais aussi en nous rapprochant de nos clients, que nous parviendrons à faire passer nos messages » déclare le Président Pascal Cunin. « Nous ne pouvons plus nous contenter de faire du bon ! Maintenant, nous devons aussi le faire savoir ».

LM30-055 LM30-054

Et maintenant…

Puisque la pâtisserie est un métier à protéger, il ne nous reste plus qu’à manger beaucoup de bons gâteaux, pour encourager la profession !

Rejoignez Les experts pâtissiers de Lorraine sur leur page Facebook.
Publi-reportag