Philippe Huriet : le roi c’est lui !

2072

Il a fait ses classes au Vertigo, institution nancéienne que les moins de trente ans ne connaîtront jamais… Il fera son retour sur scène en solo, du 26 au 28 novembre, au Théâtre de la source à Tomblaine, avec un texte signé de l’auteur à multiples succès Claude Bourgeyx… Dans « Un Avenir de roi », le roi, c’est Philippe Huriet !

Il est bien possible qu’Albert ne dise pas tout »… Albert, c’est le personnage unique et donc principal du texte « Un avenir de roi », et désormais seul-en-scène « entre humour gris et humour noir » mis en scène par Marc Guepratte. Philippe Huriet interprète ce personnage schizophrénique qui explique aux spectateurs, à un tiers invisible et à lui-même, plus d’une heure durant, comment il a réalisé son envie d’enfance, envers et contre tout/tous… Ce texte, Philippe Huriet aurait dû le mettre en scène, et c’est Alain Mousset, comédien avec qui il avait collaboré, qui aurait dû prêter ses traits à Albert ; mais alors que les deux hommes débutaient le travail, Alain Mousset s’en est allé, foudroyé par un cancer du pancréas ; il a confié à son acolyte le texte et, avec lui, le soin de lui redonner vie…

C’est (lui) qui décide

Philippe Huriet © DR

De vies, l’homme Huriet en a eu au moins deux. A défaut de bac, le jeune homme enchaîne d’abord les métiers administratifs. En 1994 il divorce, et il lui faut alors « s’activer ». Retourné vivre chez ses parents, son application à « s’occuper intelligemment » le fait pousser la porte du café-théâtre le Vertigo, où il tombe sur Jean-Jacques Vannier, pour qui faire rire semble si simple… Il y retournera plusieurs fois en tant que spectateur et comprendra rapidement que jouer, c’est d’abord travailler. Alors Philippe Huriet prend des cours au studio théâtre de Nancy. En 1997, cumulant travail et théâtre amateur, il écrit son premier spectacle, « C’est moi qui décide ». Il poursuit sa formation au Petit théâtre dans la ville, anime des ateliers à la MJC Pichon… En 2006, le Petit théâtre adapte une pièce de Jean-Claude Grumberg et lui propose un rôle. En 2008 rebelote ! Mais la participation requiert cette fois un engagement à temps plein, et le comédien encore amateur n’a d’autre choix que de quitter son travail pour se lancer pleinement dans l’intermittence. A 48 ans, le saut est effrayant, mais l’atterrissage se révèle plus doux qu’attendu et il n’a, depuis lors, jamais perdu son statut.

En 2001, Philippe Huriet crée sa compagnie, G2L – pour « J’ai deux ailes » et pour ses filles, Lorraine et Louise – ; les spectacles s’enchaînent, prenant, le plus souvent, leurs quartiers d’été à Avignon… Jusqu’à « Mon Avenir de roi ». Plusieurs fois reportée pour raisons covidiesques, la pièce sera donc à voir les 26, 27 et 28 o ctobre au Théâtre de la Source à Tomblaine, puis, renouant avec de saines habitudes, à Avignon à l’été 2022… Dernier report toléré !

Cécile Mouton

Les 26, 27 et 28 novembre au Théâtre de la source à Tomblaine www.theatre-en-kit.fr/programme.php
Photos © DR