NJP : l’exposition des 50 ans

6705
Lisa Simone © SamAndMaxPhoto

Fringant cinquantenaire, le NJP s’allie au Musée des Beaux-Arts
le temps d’une exposition ludique, accessible, instructive et immersive. À voir à la Galerie Poirel du 16 juin au 21 octobre !

Let’s Play ! » : l’invitation a le mérite de la clarté. Cette exposition célébrant les 50 ans du NJP, festival devenu morceau de patrimoine, est conçue pour nous titiller, nous amuser, nous immerger. Elle est le fruit de la collaboration entre les commissaires Susana Gállego Cuesta, directrice du Musée des Beaux-Arts et Antonin Curé, responsable mémoire à Nancy Jazz Pulsations, qui a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe du festival.

À travers un parcours immersif reconstituant le cheminement type d’un festivalier, l’exposition nous entraîne dans 50 ans d’histoire, celle du festival et celle de l’association.
Dès le hall d’entrée, vous serez invité.e.s à monter à bord du bus iconique de Nancy Jazz Poursuite, événement (inaugural) dans l’événement. Puis vous vous dirigerez vers l’entrée du Chapiteau, le Magic Mirrors, en passant par les coulisses et la console son et lumière (à manipuler !). Vous découvrirez l’envers du décor, chaque lieu emblématique du festival occupant un espace de la galerie. Bien loin des rétrospectives poussiéreuses, « Let’s Play ! » mêle photos, correspondances, vidéos de concerts, contrats d’artistes et, grâce à une scénographie audacieuse et des dispositifs immersifs, évite toute nostalgie.

Un festival engagé

Extrêmement impliqué dans sa conception, Antonin Curé a réalisé un travail de fourmi, d’archiviste, d’historien, de conservateur, de journaliste. Archives municipales, Imag’Est (association de mise en valeur du patrimoine audiovisuel dans le Grand Est), INA Grand Est, Centre Pompidou à Paris, fonds publics et privés… Pour les besoins de ce projet consistant à présenter l’histoire et les actions d’une structure tentaculaire – le NJP, c’est 150 concerts, un festival off, des apéros jazz, une Pep en fête… – tout le matériel existant y est passé. Antonin a également interrogé les grandes figures du festival, dont il a tiré des récits mêlés d’anecdotes.

« À travers cette exposition, nous voulions tout à la fois amuser les enfants, émouvoir les adeptes du festival et faire appréhender aux nouveaux convertis l’ampleur de cette association qui fait partie intégrante du patrimoine culturel lorrain… tout en immergeant chaque visiteur dans l’ambiance d’un festival grâce à une scénographie ambitieuse ».

À la question « qu’est-ce que le NJP ? », celui qui a en maintenant une vision panoramique répond : « Un festival engagé et multisite, prônant, depuis ses tout débuts, l’accessibilité et l’ouverture musicale, et attirant chaque année les plus grands musiciens internationaux ». De la musique de qualité partout et pour tous… En cinquante ans d’existence, le NJP n’a jamais dérivé de sa ligne conductrice, ce que « Let’s Play ! » réussit, sans conteste, à démontrer.

Du 16 juin au 21 octobre à la Galerie Poirel, 3 rue Victor Poirel à Nancy • Accessible du jeudi au dimanche de 14h à 18h • Inauguration ouverte au public le 15 juin à 18h30 • Entrée gratuite • Toutes les infos sur nancyjazzpulsations.com
Publireportage - Photos © Jean Luc Karcher, Sam And Max Photo,  Sylvain Cambon, DR