Frissons sur Gérardmer !

18

Le festival international du film fantastique de Gérardmer lance sa 26e édition. “La peau et l’avenir de la planète” en sera le fil rouge.

Attendez-vous à détourner les yeux, à sursauter, à laisser échapper un « Ah ! »… Cette année à Gérardmer, le film fantastique fait de nouveau son festival du 30 janvier au 3 février pour le bonheur des fans du genre. Du fantastique ? Pas que. À Gérardmer c’est aussi un peu d’horreur et du suspens.

Présidé par Benoît Delépine et Gustave Kervern, le jury des longs métrages sera également composé d’Àstrid Bergès-Frisbey, Vanessa Demouy, Fabrice du Welz, Marie Gillain, Ana Girardot et Yann Gonzalez. Le Festival présentera dix longs métrages en compétition, dont trois premiers films (Aniara de Pella Kågerman & Hugo Lilja, The Dark de Justin P. Lange et The Unthinkable de Crazy Pictures) et deux deuxièmes films (Await Further Instructions de Johnny Kevorkian et Endzeit – Ever After de Carolina Hellsgård). Escape Game (Escape Room) d’Adam Robitel sera le film d’ouverture de cette sélection, en première française. Lors de la cérémonie du palmarès, sont attribués par le jury des longs métrages : le grand prix soutenu par la Région Grand Est, le prix du jury et le prix de la meilleure musique originale soutenu par la Sacem. Rappelons que l’an dernier, le grand prix a été attribué à Ghostland de Pascal Laugier et le prix du jury à un film de Robin Aubert, Les Affamés.

Expositions, escapes games, jeune public…

Le Festival fait également la part belle aux courts métrages avec cinq films français présentés. Une sélection dont le jury est présidée par la comédienne, humoriste et metteur en scène Julie Ferrier. D’autre part, la nouvelle section « Rétromania » permettra la diffusion, dans leur version restaurée, des films fantastiques de patrimoine devenus  cultes, populaires, méconnus, rares ou interdits. Au programme seront projetés : La Rose écorchée de Claude Mulot (1970), Le Renne Blanc d’Erik Blomberg (1952) et Maniac de William Lustig (1980).

Comme toujours, cette 26e édition rendra hommage à deux monuments du film fantastique : l’Américain Eli Roth le 1er février et l’Allemand Udo Kier le 2 février. À cette occasion, plusieurs œuvres de leurs filmographies seront proposées au public pendant tout le Festival. Et pour agrémenter cette programmation, il y aura aussi des expositions, des escapes games, un grimoire, un espace fantastique avec la boutique officielle du Festival, des ateliers jeune public et des animations à travers la ville. De quoi s’immerger pleinement dans l’univers du fantastique pour frissonner de plaisir.

Du 30 janvier au 3 février • Tarifs : de 10 € à 99 € selon les pass • Renseignements et réservations : billetterie de l’Espace Tilleul (Gérardmer) ou festival-gerardmer.com
Photos © DR