A Nancy jusqu’au 3 novembre, Gruss en mode Symphonik

1231

Pour l’édition 2013 de son spectacle, le cirque Arlette Gruss renouvelle comme chaque année la totalité des numéros. Avec Symphonik, le célèbre cirque met en avant son goût pour l’harmonie des sons, des formes et des émotions. Le chapiteau s’installe à Nancy du 16 octobre au 3 novembre sur la place Carnot.

Vacances de la Toussaint à la fête pour les petits écoliers de Nancy. Quinze jours de vacances et aucune excuse pour rater le passage du cirque Gruss à Nancy. Comme depuis de nombreuses années, c’est la place Carnot, haut lieu des réjouissances foraines, qui accueille un des plus grands chapiteaux de France.
Les 135 membres de cette troupe ambulante posent leurs valises pour une vingtaine de jours sous le signe de l’évasion, du rêve et de la surprise. Mais comme le cirque évoque surtout la tradition, les repères habituels sont au rendez-vous.

1__DSC1160w

Sous la cathédrale de toile, les animaux sont toujours à l’honneur, comme le veut l’histoire de cette grande famille. L’oncle de Gilbert Gruss, l’actuel maître des lieux disait déjà : «Au cirque, les animaux sont les rois ! ». La volonté de présenter des animaux lors des spectacles est aujourd’hui défendue farouchement. Elle s’accompagne d’un soin sans égal apporté aux bêtes, dans une ménagerie qui offre le meilleur confort et qui fait d’ailleurs la joie des visiteurs lors de l’entracte ou après les spectacles.
Cette année, le cirque Gruss est particulièrement fier de présenter son nouveau dompteur : Tom Dieck Junior (lire ci-contre).

5_DSC_4315w

Monter un spectacle pour une tournée nationale se prépare plus d’un an à l’avance, car dans le monde du cirque, les meilleurs artistes sont aussi les plus demandés. Une fois de plus, Gruss réussit à réunir la crème de la crème. Pour exemple, ces 10 jeunes artistes Mongols, qui présentent deux numéros de très haut niveau : une démonstration de banquine, au cours de laquelle les acrobates se lancent et se rattrapent à la seule force des bras. Le deuxième numéro, parmi les plus spectaculaire, propose une prestation à la bascule où se superposent jusqu’à cinq acrobates.
Pour rire et sursauter, un clown ambulant vient cette année faire rires petits et grands dans les travées. Un peu rock’n roll et parfois déjanté, Hubertus n’hésite pas à jouer avec le feu.
Trapèze volant, roue allemande, barre russe, funambules : les numéros se suivent comme un tour du monde des traditions du cirque.

2__DSC8691w

Symphonik voulait rendre aussi un hommage appuyé à son orchestre, car le cirque Gruss est un des rares en France à accompagner ses spectacles de musique live. Les 11 musiciens dirigés par Serguei Lurco sont cette année particulièrement mis en valeur, avec pour mission de créer l’osmose entre les évolutions des artistes et la musique qui les accompagne.

Plus d’infos sur www.cirque-gruss.com
A Nancy, place Carnot jusqu’au 3 novembre
Horaires caisse : de 10h à 19h non stop et également 1h avant chaque spectacle et 30 minutes après
Visite de la ménagerie tous les jours de spectacle de 10h à 12h et de 14h à 18h et au moment de la séance : 2€
Publi-reportage