Fraispertuis City, une affaire de famille !

2525

Sa localisation en plein cœur de la forêt vosgienne participe sans conteste à son charme… Parc d’attractions de 5 hectares, Fraispertuis City s’efforce de combler, et ce depuis plus d’un demi-siècle, les envies d’évasion d’un public familial.
Rendez-vous le 9 avril pour la réouverture !

Tout commence en 1966, lorsque le couple Fleurent installe sur la colline des eaux, à deux pas du village de Fraispertuis, leur café-restaurant L’Auberge de la roche des fées. Le couple aurait-il seulement pu imaginer que plusieurs décennies plus tard, le site deviendrait le plus vieux parc d’attractions français d’exploitation familiale et accueillerait près de 270 000 visiteurs chaque année ?

Du restaurant… au parc d’attractions

En 1968, le couple ouvre des étangs de pêche à la truite (à pêcher et déguster sur place). L’année 1971 marque l’entrée en scène du tout premier manège, le Train Far West, suite à quoi le site s’enrichit de multiples attractions familiales… En 1988, il entre officiellement dans l’ère du parc d’attractions avec entrée payante (25 francs) et accès illimité à tous les manèges. Récompensé en 2004, du prix du meilleur parc familial, Fraipertuis City accueille en 2009, la Crique des Pirates, pour 1,7 million d’euros d’investissement ! La thématique ne cessera d’être étoffée et le niveau de sensations de se renforcer… avec notamment l’arrivée de Timber Drop, nouveau coaster détenant encore à ce jour le record d’Europe de la chute la plus vertigineuse (avec 113,1° d’inclinaison) ! Devenu le premier site touristique payant des Vosges, le parc est aujourd’hui dominé par le Golden Driller et ses 66 mètres de haut.

Parallèlement, l’esprit de famille originel perdure, la gestion du parc restant assurée par les quatre enfants du couple Fleurent. Les visiteurs, qui ont pour beaucoup connu le parc enfant, y reviennent avec ravissement accompagnés de leur propre progéniture… C’est à tous ces publics que le parc pense lorsqu’il fait se côtoyer des attractions conçues pour satisfaire des ados en mal de sensations, d’autres réservées aux plus petits, d’autres encore imaginées pour réjouir toute la famille…

Expédition en plein Far-West

La légende raconte que Michel Fleurent aurait puisé dans les roches rouges qui bordent la route d’accès à l’auberge originelle l’inspiration du thème « Far-West »… thématique originelle qui s’est étoffée avec les années et les nouveautés.

Ici, le visiteur part à la découverte de l’Amérique historique, se prend à rêver de grands espaces à bord des Bisons Rusés ou des Taureaux Sauvages, installé dans le Pony Express ou sur Joly Jumper. Il peut choisir d’intégrer la Cavalerie, de se frotter au cactus, de dévaler la rivière sauvage du Flum ou d’affronter la terrible chute de Timber Drop. Il savourera une pause bienvenue en s’installant dans l’un des wagonnets du Grand Canyon, à bord du Train Express ou dans la Roue panoramique !

Fraispertuis City, c’est aussi :
17 emplois permanents,
450 emplois saisonniers,
270 000 visiteurs par an,
plus de 35 attractions pour toute la famille..

Savoir se renouveler

Loin de se reposer sur ses lauriers, Fraispertuis City a fait du renouvellement constant sa priorité. En 2022, il présente les Draisines, sa nouvelle attraction à découvrir à partir du mois de mai !

Draisines

Systématiquement, l’équipe du Parc met à profit la période de fermeture annuelle pour rénover ses installations vieillissantes et installer des nouveautés. Pour Les Draisines, le Parc s’est inspiré des véhicules ferroviaires à vapeur originaux pour créer une attraction sur-mesure, accessible aux visiteurs à compter de mai prochain. Ou comment faire du neuf avec du vieux ! Utilisées autrefois pour la construction et l’entretien du chemin de fer, ces draisines supposément entreposées à proximité de la gare de Fraispertuis-City ont été transformées en attractions interactives où la puissance de la vapeur permettra au public de décoller dans les airs… Installées en lieu et place du bassin des Bumpers – ces bouées motorisées en fonctionnement depuis 26 ans avaient elles-mêmes en 1995, remplacé les Pédalos… qui avaient succédé aux Barques à choc – , elles retrouvent, dans ce nouvel emploi, leur jeunesse et leur fougue perdues.

Les Draisines… en détail
Accessible à toute la famille et aux enfants à partir de 90 cm, ce manège interactif développé par le parc au côté du constructeur peut accueillir simultanément 24 personnes. Chaque véhicule de deux places est équipé d’une manette permettant aux visiteurs d’interagir et d’augmenter leurs sensations en faisant basculer leur wagon dans les airs jusqu’à 90° d’inclinaison latérale. Bénéficiant d’une décoration sur-mesure et d’effets spéciaux visuels et sonores, cette attraction unique en France en raison de sa taille et de sa thématique a nécessité plus de 900 000 € d’investissement.
En attendant l’ouverture prévue en mai, les tarifs 2021 restent applicables !

Rappelons que le parc comprend plus de 35 attractions, dont trois ont été installées en 2020 à l’initiative de Billy, Dolly et Jack, les mascottes du parc : 

  • Post office : réservées aux plus jeunes, le système mis au point par Billy les invite à grimper à bord d’un gros carton et à se laisser emporter ! (Attraction accessible aux enfants à partir de 90 cm)
  • Corb’haut : Pour éloigner du grand jardin du Old America des corbeaux trop gourmands, Dolly a fabriqué un grand épouvantail… moyennement efficace. Bref, Dolly aurait bien besoin d’aide ! (Attraction accessible aux enfants accompagnés à partir de 90 cm et non accompagnés à partir de 120 cm).
  • Les Petits Moussaillons : Avec ce carrousel installé dans la Crique des pirates, Jack espère vivement trouver de nouvelles recrues… (Attraction accessible aux enfants à partir de 80 cm).

35 attractions, mais aussi…
Au-delà de l’amusement pur, Fraispertuis City propose toutes les installations utiles et les services pratiques nécessaires au bien-être de ses visiteurs.
Pizza, travers de porc, fast-food mexicain, hamburgers, gaufres, sandwichs, hot-dogs, bagels et grillades, mais aussi churros, glaces, barbe à papa, confiseries, popcorn… Au total, le site compte 9 points de restauration… et autant de propositions gourmandes et exotiques susceptibles de satisfaire les petits creux et grosses faims. Plusieurs boutiques et stands photos vous permettront par ailleurs de conserver votre journée à Fraispertuis City un souvenir palpable.

Un parc écoresponsable

Tout nouveau-venu à Fraispertuis City ne pourra qu’être estomaqué par la beauté de ce site si particulier situé en pleine nature, sauvage et préservée… Un cadre que l’équipe protège de son mieux.

Si Michel et Simone Fleurent ont choisi ce site de Jeanménil pour y installer leur auberge en 1966, c’est en grande partie pour leur amour de ces lieux entourés d’une nature vosgienne généreuse et luxuriante. Depuis toujours, le respect de l’environnement et de cette nature à préserver est pour l’équipe dirigeante, une priorité.

Ainsi les installations, respectueuses de la nature, comprennent notamment une station d’assainissement à l’efficacité proportionnelle au nombre de visiteurs accueillis… Les brochures et documents de promotion sont imprimés sur papier PEFC… Essentiel, le tri des déchets est géré en partenariat avec le centre de tri d’Epinal.

Engagé contre la déforestation

Sur le plan de l’engagement vert et durable du site, 2011 marque un tournant ! Avec l’arrivée de Timber Drop, le Parc s’engage, de manière ferme et proactive, dans une action en faveur de la reforestation dans le monde. Depuis lors, tous les 500 passagers de Timber Drop enregistrés, 1 arbre est replanté ! L’opération a généré, en dix ans, la plantation de 3000 arbres.

Fraispertuis City s’engage par ailleurs au côté de l’association « Des arbres pour la Vie » (qui œuvre pour le reboisement) en lui versant les sommes nécessaires à l’engagement pris. Rien que sur la saison 2017, en 220 372 passages, 882 euros ont pu être dégagés, somme qui contribuera à des actions menées en Bolivie et à Madagascar.

Des services innovants

Prouvant encore une fois sa bonne volonté sur les questions de durabilité, Fraispertuis City investissait en 2016 dans l’installation de trois bornes de recharge pour véhicules électriques. Pour bénéficier de ce service payant, il suffit au visiteur, en amont de sa venue au parc, de réserver son emplacement à l’adresse suivante : [email protected] (en précisant la date de sa venue et le numéro de la plaque d’immatriculation) !

La même année, le parc lançait son application gratuite pour smartphone comprenant le plan du parc et l’ensemble des attractions et informations pratiques nécessaires à préparer sa visite… Prochaine étape : la dématérialisation complète des plans du parc jusqu’ici distribués aux visiteurs à l’entrée.

Fraispertuis City est situé 50 rue de la Coline des eaux, 8870 Jeanménil sur la RD 32, à 7 km de Rambervillers et 23 km de Saint-Dié-des-Vosges • Le parc ouvrira le 9 avril et fermera le 25 septembre. • Tarifs, informations, réservation et calendrier des ouvertures à consulter sur fraispertuis-city.fr
Publireportage - Photos © Fraispertuis City, DR