Bienvenue à la ferme

414

Envie de savoureux produits du terroir ? La Meurthe-et-Moselle ne manque pas de bonnes adresses fermières. Suivez-nous !

La Meurthe-et-Moselle est belle de la diversité de ses femmes et de ses hommes, de ses paysages, de son histoire au fil des siècles. L’une des grandes qualités que l’on ne peut lui contester est la richesse de son terroir. On veut parler ici de tous ces nombreux produits si savoureux. Justement, voilà quelques années, les producteurs fermiers du département, encouragés par la Chambre d’Agriculture, se sont regroupés au sein de l’association Saveurs Paysannes avec cette envie de faire partager leur savoir-faire, leur tradition parfois bien lointaine, leur amour de l’authenticité. La ruralité expose là ses plus beaux atours dans une kyrielle de saveurs : pain, charcuterie, volailles, fromages, vins, mirabelle, bière, escargots, confiture, miel, légumes, fruits, œufs, foie gras, viande. En plus de les produire dans les règles de l’art, ces 90 exploitants agricoles vont à la rencontre du public qui achète là, du vrai, du frais, de la qualité. Pour le régal des yeux et des papilles.

Les racines terriennes

Evoquer en quelques lignes les mille pépites du terroir meurthe-et-mosellan, qui est un pan du patrimoine local, relève de la gageure. Alors, nous nous sommes laissés aller à évoquer quelques coups de cœur trouvés, ci-et-là sur les bassins de Nancy, Lunéville et Toul. Aux portes des Vosges, dans la petite localité de Loromontzey, au cœur d’une ancienne abbaye, la Ferme de Loro et Sabieumé est un jardin d’Eden fruitier : fraises, cerises, mirabelles, quetsches, pêches de vigne, poires, pommes. Dans cet écrin de verdure, on produit aussi des écrevisses et des poissons. Non loin de là, en se rapprochant de Lunéville, la Maison de la Mirabelle est une escale toute indiquée pour pleinement prendre conscience de l’importance de ce petit fruit jaune dans la culture lorraine. En ce lieu dédié, les producteurs présentent un parcours de découverte de spécialités : eaux-de-vie, liqueurs, sirop, mirabelles séchées, confiture, madeleines, thé, bonbons, caramels, nectar. Grande curiosité : l’eau de parfum « l’Or du Verger », fragrances pour hommes et femmes réalisées avec des fleurs de mirabelliers, et l’huile hydratante et tonique faite avec l’amande du noyau de la mirabelle. A Anthelupt, le Jardin des Fées est une exploitation maraîchère et fruitière où sont produits biologiquement des légumes – feuilles et racines – tels que tomates, salades, poivrons, aubergines, courgettes, choux, radis, carottes… On y ajoute dix sortes de petits fruits et fruits des vergers tel que rhubarbes, fraises, framboises, groseilles, poires, pommes…

Tradition et ruralité

En remontant vers Seichamps, une halte s’impose à Laneuvelotte. Les Ruchers de la Tourelle veillent sur 400 ruches pour des produits exceptionnels : miels de Lorraine aux accents acacia, fleurs, tilleul, forêt, sapin. Avec en prime quelques pains d’épice faits maison. Dans ce tour du 54 du bon goût, il est vivement recommandé de s’arrêter à Royaumeix, au Moulin du P’tit poucet. La bonne odeur du pain au levain cuit dans un four à sole chauffé au bois est irrésistible : pain au tournesol, au lin, aux raisins, aux noix, au pavot, brioches campagnardes…  Dans le Toulois, La Coquille du Gourmet ne manque de charme. Un élevage de gastéropodes vous fera miroiter les plats futurs : escargots cuisinés en coquilles, en feuilletés, choux, brioches… A proximité de la colline de Sion, à Courcelles, il règne comme une atmosphère des Andes. C’est ici, au sein de la GAEC de l’Altiplano, que vaches laitières, veaux, chèvres, lapins, poules, pigeons côtoient… des alpagas du Chili. L’occasion avec cette belle laine de faire quelques emplettes : pelotes, écharpes, ponchos, gilets. A des kilomètres de là, dans la petite Suisse Lorraine, le village de Bernécourt abrite un élevage bien particulier, au Domaine de Saturnin : des oies, des canards, poulets. Du foie gras confectionné dans le respect de la tradition, avec gavage au maïs entier. Pour boucler ce panorama – non exhaustif bien sûr -, nous terminons notre escapade à Eulmont, près de Nancy. Les Fleurs Anglaises y ont orienté leur production horticole et maraîchère vers des variétés rares, souvent anciennes. Le réseau  Saveurs Paysannes est associé à celui de Bienvenue à Ferme ! Ainsi, si vous avez envie de restauration, de séjours, de loisirs à la campagne, un panel vaste vous est ouvert : fermes auberges, fermes pédagogiques, de découverte, fermes équestres, vacances d’enfants à la ferme, gîtes, chambres d’hôtes à la ferme… Vous serez accueilli avec plaisir en des lieux éminemment pittoresques : La Cense Rouge (Saxon-Sion), la Grange aux Hirondelles (Athienville) et d’autres tout aussi charmants.

Près de chez vous

Les beaux jours revenus, l’occasion est belle d’aller découvrir et de déguster les produits de la ferme. Ainsi, les magasins fermiers sont animés par les producteurs qui ont ouvert des magasins de proximité avec une gamme de produits diversifiés. C’est le cas à Coyviller, non loin de Saint-Nicolas de Port à la « Ferme des Fruitiers » et à Laître sous Amance, près de Seichamps. Ces deux adresses, animées par les Frères Parfait, composent un magnifique panier de fruits et légumes : fraises, framboises, cerises, abricots, pêches, melons, mirabelles, quetsches, poires, pommes, myrtilles, tomates, salades, carottes, courgettes, concombres… Dans un registre tout aussi alléchant, « Les Terroirs de Stanislas » à Malzéville et la ferme Haffner, à Montigny pour une gamme de charcuterie fumée, viande fraîche, recettes à base gibier lorrain. Egalement, tout au long du printemps et de l’été, les producteurs fermiers tiennent marché sur les places des localités : à Laxou, à Azelot, à Pulnoy, à Houdemont, à Lunéville et à Toul. Enfin, douze producteurs viennent de s’associer pour organiser des buffets fermiers. De l’apéritif garni, au repas, de l’entrée au dessert, voilà rassemblée une gamme délicieuse de produits. Vous voulez en savoir plus. Contactez le 06 81 96 95 50.