Consultez les derniers articles
Le haras national de Rosières-aux-Salines

C’est l’un des 22 haras nationaux de France et l’un des 4 du Grand Est, avec Montier-en-Der, Besançon et Pfaffenhoffen en Alsace. Son rôle ? Promouvoir durablement la filière équine sous toutes ses formes : élevage, course et équitation. Un haut-lieu du savoir-faire français.

Pour qui s’intéresse de près ou de loin au monde équin, le terme de Haras National évoque la grande tradition française de cheval. Cela évoque aussi un milieu d’excellence en continuelle évolution et adaptation aux progrès techniques.
Créés à l’époque de Colbert, à des fins alors uniquement militaires, les Haras Nationaux ont su traversé les siècles. Depuis 2010, ils forment avec l’Ecole Nationale d’Equitation (le très fameux Cadre Noir) l’Institut français du cheval et de l’équitation.

Des origines anciennes

Le Haras de Rosières-aux-Salines est un des plus anciens de France. Sa création par le marquis de la Galaizière, au nom du roi Louis XV, remonte à 1767, soit un an après le rattachement du duché au royaume de France. Où l’installer alors ? Il fallait un grand espace, de préférence avec des bâtiments déjà construits (cela coûte moins cher) et à proximité de Nancy. Les salines de Rozières, fermées en 1760, étaien tout indiquées ! Plus de 250 ans après, le Haras occupe toujours le même site, autour de la belle cour d’honneur.

LM02-015

Des infrastructures de qualité

Le Haras de Rosières, avec le Pôle hippique de Lorraine et un centre de reproduction équin, est installé sur plus de douze hectares. Un tel espace arboré permet d’avoir des infrastructures multiples et de qualité : 59 boxes en dur, deux manèges (dont un olympique de 70 par 30 m), trois carrières en sable, allant de 20 par 50 m à 60 par 100 m, une carrière en herbe et un parc d’obstacles. Mais si le confort des chevaux est pleinement assuré, celui des cavaliers n’en est pas pour autant oublié : chapiteau de restauration, salles de réunion, parking aménagé pour les camions et les vans, etc.
Une partie de ces espaces de caractère, est mise depuis quelques années par le Haras de Rosières à disposition des particuliers ou des professionnels. Il faut dire qu’une réunion-réception dans la sellerie d’honneur XVIIIe s, au milieu des harnais de collection a un certain cachet ! Renseignez-vous, c’est un cadre auquel on pense peu, et qui présente pourtant bien des avantages.
Plus pittoresque, mais non moins attractif, vous pouvez aussi louer des attelages d’époque à un ou deux (on dit alors « en paire ») chevaux. Succès garanti !

LM02-016

Ses missions

Les missions du Haras national de Rosières sont multiples, et naturellement toutes liées au cheval : formation, information, développement et déploiement d’activités culturelles équines, expertise, conseil… Bref, le Haras est un acteur de premier plan dans la filière équine en Lorraine et demeure un interlocuteur privilégié tant pour les structures professionnelles (innovation, aide à la création et au test de matériel, développement de projets, aide au financement) que les collectivités territoriales (notamment en appuyant les démarches éco-durables de chevaux utilitaires et d’utilisation de la traction animale). Prenez l’exemple des brigades équestres. Respectueuses de l’environnement, elles attirent aussi plus facilement la sympathie des promeneurs et suscitent toujours des réactions positives.
Le Haras de Rosières propose également des formations professionnelles de courte durée sur le perfectionnement équestre et sur les techniques de l’élevage. Ces formations sont assurées par les techniciens des Haras et les écuyers du Cadre Noir. Voici quelques formations proposées au cours des mois d’avril à juin : perfectionnement technique et pédagogique autour du saut d’obstacle (CSO et hunter) ; perfectionnement à l’attelage à un cheval (niveau galop 2-3) et validation des galops 1 à 3 ; initiation à l’attelage en paire ; perfectionnement à l’attelage à un cheval (niveau galops 3 et 4) ; manipulation, contention et transport des chevaux. En septembre, vous pourrez même vous initier à la sellerie bourrellerie ! Une offre riche où chacun peut trouver son bonheur !

Alors, en selle (si vous êtes cavalier) ou en voiture (si vous êtes comme moi) ! Direction Rosières-aux-Salines.

LM02-017À noter

tous les mercredis après-midi à 14h15 (sur rendez-vous les autres jours), visite organisée du Haras, de ses étalons et chevaux d’écoles, de ses voitures hippomobiles anciennes, de son musée et des bâtiments anciens. Vous saurez tout sur les races, les robes et la reproduction de la plus noble conquête de l’homme.

Haras national de Rosières aux Salines
Institut français du cheval et de l’équitation
1, rue Léon Bocheron
54110 Rosières-aux-Salines
www.haras-nationaux.fr
03.83.48.14.18 – 9h/12h – 14h/17h



  1. LOUIS Philippe (Répondre) le 20 mars 2013 à 12 h 00

    Bonjour

    J’aimerais connaître les formalités pour les concours d’élevage poulains 2 ans SF

  2. Lorraine Magazine (Répondre) le 20 mars 2013 à 12 h 00

    Bonjour,
    nous vous invitons à contacter directement le haras :

    Haras national de Rosières aux Salines
    Institut français du cheval et de l’équitation
    1, rue Léon Bocheron
    54110 Rosières-aux-Salines
    http://www.haras-nationaux.fr
    03.83.48.14.18 – 9h/12h – 14h/17h