Quand le patrimoine donne l’eau à la bouche…

205

Il y a trois ans, Marine et Florent fondent leur agence culturelle « La Madeleine » pour allier découverte de la ville et dégustation de spécialités culinaires. 

Il fallait être deux gourmands pour avoir cette idée. « Nous voulions un nom qui faisait référence à la Lorraine et qui évoque la gourmandise » détaille Marine. « Ca évoque aussi la madeleine de Proust, le passé, les souvenirs… l’Histoire, c’est le cœur de notre métier ! » Lors de leur formation de guide conférencier au Château de Lunéville, Marine et Florent doivent concevoir un « produit touristique original et viable ». Les Lorrains d’adoption, étonnés par la richesse des spécialités culinaires de la région – mais aussi de la seule ville de Nancy ! –, ont l’idée de présenter des visites gourmandes et créent « La Madeleine » en 2016 : « Nous sommes les premiers à proposer cette formule à Nancy » continue Marine. « Au début, nous avons fait une visite sur l’histoire gourmande de Nancy. Puis nous avons développé les visites-dégustation où, lors d’un parcours pédestre au sein de la cité ducale, nous nous arrêtons chez les artisans pour goûter les spécialités de la ville. » 

« À Nancy, il n’y a que des spécialités sucrées ! »

Lorsque l’on parle de spécialités lorraines, la quiche est la première citée. En deuxième position vient la mirabelle. « Mais il y en a tant d’autres ! D’ailleurs, nous n’avons pas que des touristes lors de nos visites. Beaucoup de locaux découvrent l’histoire de leur ville. Pour l’anecdote, à Nancy, il n’existe que des spécialités sucrées ! » Outre le macaron et la bergamote, Marine et Florent font découvrir des douceurs peu connues comme Le Bonus de la maison Hulot ou Les Oublies, ces gaufrettes croustillantes du Moyen-Âge. « Nous organisons aussi une visite au cœur du Marché Central de Nancy que nous avons construit comme un repas, de l’apéritif au dessert, pour découvrir les produits. » Les visites gourmandes de « La Madeleine » durent généralement entre 1h30 et 2 heures et sont réservées à des groupes de 10 à 15 personnes maximum pour « préserver la convivialité et être à l’aise dans les boutiques des artisans ».  

Pass dégustation 

Parcours Art-Nouveau, visites insolites ou bien thématiques pour la Saint-Valentin, la Saint-Nicolas ou la Journée de la Femme, « La Madeleine » s’adapte également à toutes les demandes en mixant plusieurs thèmes ou en variant les parcours. Et les deux jeunes guides ne manquent pas d’inspiration pour leurs projets futurs : « Nous voulons créer un pass dégustation pour permettre aux gens de visiter en toute autonomie la ville et d’aller à la rencontrer des artisans. Ce pass sera utile lors des saisons creuses où les visites sont moins remplies. Sur ce pass, plusieurs coupons donneront droit à différentes dégustations » explique Marine. « La Madeleine » aimerait également se développer dans d’autres villes, notamment vers le Toulois pour proposer des visites au cœur des vignobles lorrains. Pauline Overney

Pour plus de renseignements : lamadeleine-visites.com

 

Publireportage - Photos © DR