Manu Gauthier capture l’émotion

1028
© Manu Gauthier Photographie

À la MJC Pichon jusqu’au 2 février, Manu Gauthier dévoile, à travers une série de photos vibrantes, sa manière sensible d’envisager la photo Street Art.

Responsable de communication et d’événementiel pour les 11 écoles d’ingénieurs de l’Université de Lorraine, Emmanuel – ou Manu – Gauthier est également photographe. Parmi ses sujets de prédilection ? La rue, dans tout ce qu’elle recèle de surprises. « J’aime capter l’émotion qui se dégage des gens que je croise. Alors je profite de chaque déplacement professionnel pour photographier les endroits dans lesquels je me rends, et saisir cette émotion au moment où elle transparaît ».
Se définissant comme photographe cueilleur plutôt que chasseur – le chasseur se poste à un endroit stratégique et déclenche le mode rafale jusqu’à arriver à la prise de vue souhaitée, quand le cueilleur mise sur la spontanéité d’une expression, d’un geste –, Manu Gauthier envisage la rue comme un vaste terrain de jeu. Chaque flânerie est prétexte à se « laisser porter » et, si l’occasion s’y prête, à appuyer sur le déclencheur. Dans l’exposition présentée à la MJC Pichon jusqu’au 2 février, plusieurs villes forment ainsi le décor de la trentaine de photos exposées : Nancy, Paris, Bordeaux, Toulouse, ou encore Lyon… Et si le photographe se souvient de chaque cliché comme d’un instant de vie, l’endroit qui en constitue le cadre ne l’intéresse que peu. « Que ce couple d’amoureux se trouve en cœur de vieille ville nancéienne ou sur un banc lyonnais, peu importe ! Seule l’émotion qui s’en dégage permettra à ceux qui la regarderont de se l’approprier pleinement ».

Photographies de Manu Gauthier • Jusqu’au 2 février à la MJC Pichon, 7 bd du Recteur Senn à Nancy • Mjcpichon.com

Photos © Manu Gauthier Photographie, DR