Machine humaine expose les travailleurs

3414
Salle des machines - Expo temporaire

Installée au Féru des sciences, ex-Musée du fer de Jarville, l’exposition Machine humaine fait le portrait d’ouvrières et ouvriers, et dévoile des récits de vie.

Ils s’appellent Abdallah B., Abdel F., Ahmed B., Ahmed S., Allaoua B., Ammar B., Hamou N.A., Jibril R., Mohamed B., Mohamed F., Miloud A., Omar K., Rachid B., Yacine C., Yahia B. Ils vivent dans des foyers de travailleurs migrants et autres résidences sociales en Lorraine, à Florange, Freyming-Merlebach, Fameck, Forbach, Homécourt, Hayange, Neuves-Maisons, Toul… ». Ces ouvriers sidérurgiques du bassin de Lorraine habitent désormais Machine humaine, exposition proposée par Mathilde Dieudonné, Éric Didym et Claude Philippot.

La relation au travail

© Bertrand Jamot

En allant à la rencontre des ouvriers et ouvrières du territoire de la Grande Région, les trois photographes ont voulu reconstituer des récits de vie, et valoriser ces femmes et hommes portés, des années durant, par un même engagement. Encadrée par l’association le Nouvel Observatoire Photographique du Grand Est dans le cadre du projet INTERREG « Pierres numériques », l’exposition met en lumière une autre vision du rapport au travail. Elle aborde la relation et l’attachement à son égard, et fait le lien entre le passé industriel et le quotidien de ces travailleurs aujourd’hui déconsidérés par une société du tout productif.

Les outils de l’industrie de la mine et du fer, symboles du patrimoine industriel, sont ici photographiés comme des objets de collections, les témoins d’une mémoire collective et industrielle. A côté, il y a cette série de portraits, ceux d’anciens ouvriers et ouvrières, mineurs, contremaîtres, couturières, cordonniers, que l’on devine passionnés, dévoués à leur métier. Ses yeux dans les leurs, le spectateur sera frappé par ces visages révélant, avec netteté, l’intransigeance de notre monde capitaliste pour ces travailleurs de l’ombre.

Machine humaine • A voir jusqu’au 30 juin 2023 au Féru des sciences (salle des machines) • 1 avenue du Général de Gaulle, 54140 Jarville-la-Malgrange • Tél. 03 83 15 27 70 

Egalement au féru des sciences : 12000 signes, festival de la nouvelle

Porté par l’association littéraire 3 Patttes à Un Canard et la compagnie de théâtre Les Fruits du Hasard, le festival Les 12000 Signes replace la nouvelle au cœur du débat. Du jeudi 10 au dimanche 20 novembre, auteur.e.s, comédien.ne.s, musicien.ne.s, libraires, éditeur.rice.s et lecteur.trices et auditeurs.trices se rencontreront dans différents lieux de Nancy et de l’agglomération le temps de lectures musicales, banquet et balade littéraires, conversations… Rendez-vous du Féru des sciences samedi 12 novembre à 15h et 16h ! Le public (dès 6 ans) y découvrira, à travers la voix de Delphine Bardot et la mise en musique de Santiago Moreno, des nouvelles de Bernard Friot, Kaye Saari, Roal Dahl, et Pierre Gripari, dans lesquelles il sera question d’objets hétéroclites : cafetière, chaussures plus ou moins assorties, fer à repasser, télévisions, chemin de fer…

Lecture dans le cadre du festival 12000 signes • Samedi 12 novembre à 15h et 16h • Sans réservation, durée 25 mn • Accès libre avec billet d’entrée 
Photos © Bertrand Jamot, Claude Philippot, DR