Le court en fête à Metz !

10
Projections-rencontres, Fête du Court-Métrage, 2019

MANIFESTATION ANNULÉE

Depuis 2016, l’association Cycl-one organise La Fête du court-métrage à Metz et en région. La nouvelle édition aura lieu du 24 au 31 mars avec une pléiade d’animations. 

La Fête du court-métrage est en premier lieu un évènement national et international qui se tient chaque printemps. Elle est portée par l’association « Faites des Courts, Fête des Films». Après 5 années de développement, elle rayonne aujourd’hui dans toute la France et même à l’étranger. En 2019, 3 300 villes françaises ont été partenaires et 35 étaient ambassadrices. 12 500 séances de projections ont été organisées. En Grand-Est, c’est l’association Cycl-one qui organise depuis 4 ans cette Fête du court-métrage dont la ville de Metz est l’une des ambassadrices. Le cœur de l’évènement reste la Maison de la Culture et des Loisirs (MCL) de Metz mais la Fête du court-métrage se délocalise également au cinéma le Klub, à l’AGORA, au Cloître des Récollets et à la Maison de l’Etudiant, tous partenaires de l’événement. 

Projections et échanges avec les réalisateurs 

« Un rassemblement festif, intergénérationnel et pluriculturel » : la Fête du court-métrage crée et anime des lieux de partage et d’échanges autour des films avec la présence, pour certaines projections, des réalisateurs, des comédiens ou des membres de l’équipe. Une sélection de films libres de droits est faite au niveau national et permet ainsi aux partenaires locaux comme Cycl-one d’offrir aux publics un choix de qualité parmi les 600 courts-métrages produits en France chaque année. Ainsi, petits et grands, cinéphiles ou simples curieux, tout le monde peut trouver une séance adaptée à ses goûts et à ses envies. 

Pour cette édition 2020, trois types de réalisateurs et réalisatrices seront mis en lumière par la Fête du court-métrage : les talents nationaux portés pas « Faites des cours, fête des films », les réalisateurs de films tournés en région et mis en avant par le Grand Est (en lien avec Image Est) et les réalisateurs amateurs lorrains. En guise d’inauguration le 24 mars, la Maison de l’Etudiant à Metz accueillera la projection du film « Pollux » en présence du réalisateur Michaël Dichter. Le lendemain, à l’espace Gérard Philipe à Jarny, sera projeté un programme de films « Femmes d’aujourd’hui » avec la possibilité de rencontrer Delphine Girard, réalisatrice du film « Une sœur ».

Weekend festif les 28 et 29 mars 

Autre temps fort du festival : les 28 et 29 mars. Au programme : des projections de court-métrages, bien sûr, mais aussi des projections de films expérimentaux, une table ronde en lien avec l’émission radio « Durablement vôtre et les Kinotechniciens » sur le thème réalisation et développement durable, la projection de deux épisodes de la série « L’Effondrement », série réalisée par Les Parasites, Talents nationaux de la Fête du court-métrage 2020, en présence de Jérémy Bernard, membre du collectif mais aussi des ateliers et autres expositions. La soirée de clôture se déroulera le 31 mars, au cinéma Klub de Metz, avec des projections de la série « Talents d’aujourd’hui » et une rencontre avec Foued Mansour, Talent national de la Fête du court- métrage 2020, réalisateur du film « Le chant d’Ahmed ». 

Installation, exposition et ateliers 

Au-delà des projections, l’association Cycl-one programme également une installation signée Jérôme Perceval et baptisée « Trois petits points, un film sans écran ». Musicien, artiste numérique et designer sonore, il explore avec curiosité les possibilités artistiques nouvelles proposées par les technologies numériques. Cette installation sonore spatialisée immerge le spectateur dans un univers narratif où il devient actif. Par cette expérience sensible et unique, sa perception des sons et son imaginaire s’associent pour recréer un fil narratif qui le guide dans son écoute. À partir des éléments sonores concrets, sons, bruitage, musique et leur dynamique spatiale, chacun s’invente son propre film, sa propre histoire et est invité à échanger avec les autres sur ce voyage immobile. 

Projections, Fête du Court-Métrage Metz, 2018

En parallèle, la photographe Nelly Valais exposera ses séries de photos sur « des petites choses du quotidien ». Parfois elle s’arrête au milieu des autres marcheurs, ceux qui se croisent, qui s’arrêtent, qui cheminent. Leur mouvement, leur rythme, leur style… elle déclenche au gré de ses émotions. Des histoires à imaginer, des instants arrêtés dans leur élan. Des portraits vus d’un autre angle.

Enfin, la Fête du court-métrage à Metz proposera des actions sur le hors-temps scolaire comme Passeurs d’images en lien avec la Fédération des Œuvres Laïques de Moselle. Des ateliers pour les enfants sur les thèmes des films expérimentaux ou sur la réalisation d’un reportage sur l’événement ou encore sur les effets spéciaux et la technique du fond vert (nouveauté 2020). L’occasion d’éduquer les plus jeunes à l’image, omniprésente aujourd’hui dans nos vies.

Du 24 au 31 mars à Metz et en région • Tous les rendez-vous sont gratuits
Programme complet et renseignements : lafeteducourt.com ou cycl-one.com


Photos © cycl-one, boris patzek, dr