Hippodrome de Brabois : les courses de rentrée côté plaisir

18

Pour les amateurs de cheval, une journée de courses est un rendez-vous à ne pas manquer. Pour les joueurs, un moment privilégié. Pour le grand public, l’occasion de passer une journée originale en découvrant un sport spectaculaire. En selle pour les prochaines réunions à l’hippodrome de Nancy-Brabois.

Le ton a été donné dès le 1er septembre, avec la grande réunion du quinté national. Un moment qui était attendu et qui a tenu ses promesses, lançant officiellement le début de la nouvelle saison de l’hippodrome.

Quatorze réunions se succèderont au total cette année, et parmi elles, dix sont qualifiées de premium. Plus de chevaux, plus de médias, des paris plus élevés et une notoriété qui s’étend au delà des frontières.

LM08-029

Peau neuve

D’ici à la pause hivernale, l’hippodrome poursuit sa remise une beauté en engageant de nombreux travaux. Le coup de jeune entamé au printemps avec la rénovation des espaces d’accueil dédiés aux chevaux, jockeys et entraîneurs se poursuit. En tout, huit mois de travaux ont été nécessaires pour remettre le site  aux normes et pour le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite. Mi-octobre, ce sont deux espaces de restauration flambants neufs qui ouvriront leurs portes. La grande brasserie et le restaurant – 120 couverts chacun – seront ouverts tous les jours de la semaine, midi et soir. Si les grandes baies vitrées donnent sur la piste et permettent de ne pas perdre une miette du spectacle qui s’y déroule, ces deux nouveaux espaces seront très souvent animés par des soirées à thèmes et des diffusions de rencontres sportives en fonction de l’actualité. La preuve, s’il en est du dynamisme de  l’hippodrome de Brabois et de son ouverture aux autres sports. Jacques Montoya, le responsable du site, n’en oublie pas, pour autant, que ce temple des courses hippiques doit accueillir les chevaux dans les meilleures conditions. La preuve, cet hiver, c’est la piste de trot qui sera réhabilitée en profondeur. Plus de 2000 tonnes de sable d’une qualité exceptionnelle seront acheminée depuis les carrières de Caen. Pour la première course du mois d’avril, on promet une piste de trot régulière, homogène et souple qui devrait encore renforcer l’attractivité de l’hippodrome de Nancy-Brabois.

Un spectacle pour tous

« L’hippodrome doit être considéré comme un grand lieu de détente, un bel espace vert de 34 hectares où l’on peut venir se balader en famille, explique Jacques Montoya, président du site des courses. Il faut sortir de l’image restreinte d’un cercle de joueurs ! Pas besoin de s’y connaître pour apprécier le spectacle et l’ambiance si particulière des tribunes. » A noter qu’en plus l’entrée est gratuite jusqu’au mois d’octobre pendant les travaux.

Avec un parking gratuit, un tram qui s’arrête à 100 m, difficile de trouver plus accessible comme sortie ludique. « Vous connaissez beaucoup de spectacles qui durent quatre heures, qui permettent en plus de voir des athlètes de haut niveau, aussi abordables ? »

Plus que jamais décidé à élargir l’éventail de ses visiteurs, l’hippodrome de Brabois mise sur cette saison pour faire peau neuve et réussi le bel équilibre entre l’exigence sportive – la piste est l’une des plus réputées du grand est – et le grand public.

Toutes les informations sur les réunions sur le site de l’hippodrome : hippodromes-est.fr/hippodrome-nancy

Publi-reportage