Des formes et usages de la terre

131
Badonviller, Maison de la santé © Girard Stéphan et Mil Lieux

Hommage à la terre, l’exposition « De la terre, formes et usages » s’installe au sein de la Maison de l’architecture de Lorraine du 20 février au 14 mars.

Il est fascinant d’observer à quel point la terre, souvent considérée comme un élément simple et basique, peut devenir source d’inspiration et de créativité dans le domaine de l’art et de l’architecture.

Lorsqu’elle est utilisée dans l’art, elle donne lieu à une symbiose entre l’artiste et la matière. Appliquée à l’architecture, la terre est une matière malléable, au point de prendre la forme de sculptures vivantes qui soutiennent nos structures. Matériau de construction durable et local, elle contribue à notre sentiment d’ancrage à notre environnement.

Pour célébrer cette ressource inexploitée et mettre en évidence ses vertus et exploits en tant que matériau de création, la Maison de l’architecture de Lorraine accueille l’exposition « De la terre, formes et usages », proposée par Latitude 21 (Maison de l’architecture et de l’environnement de Dijon Métropole) et l’architecte et plasticien Julien King-Georges. En complément, d’éminentes agences d’architecture locales et la céramiste Natacha Delannoy Kliber seront invitées à intervenir tout au long de la durée de l’exposition. Les visiteurs devront ainsi se rendre à l’évidence : la terre peut servir de lien universel, être source de créativité et d’innovation rassembleuses, et nous encourager, en outre, à interroger l’utilisation faite des ressources naturelles dans nos pratiques artistiques et architecturales.

Un matériau aux propriétés exceptionnelles

En explorant des techniques traditionnelles telles que le pisé et la bauge, cette exposition offre une plongée fascinante dans l’histoire de l’utilisation de la terre dans la construction, en montrant comment ces pratiques ont résisté à l’épreuve du temps dans différentes cultures.

Elle met en avant l’immense potentiel de ce matériau pour ce qui est de contribuer à la construction de bâtiments écoresponsables ; isolant thermique exceptionnel, la terre est, en prime, une ressource locale, synonyme de durabilité et d’empreinte carbone réduite.

Sur la base de photographies et de témoignages mettant en avant des exemples concrets d’architectures remarquables, « De la terre, formes et usages » donne à voir la diversité des possibilités créatives et techniques dont la terre est porteuse. Cette variété atteste de l’intemporalité de ce matériau hors du commun, dont l’utilisation, loin d’être circonscrite à une époque ou à une culture spécifique, peut être adaptée et intégrée, de manière innovante, aux constructions contemporaines.

Atelier collaboratif 
À l’occasion de sa résidence à la Galerie Neuf, la céramiste Natacha Delannoy Kliber animera un atelier collaboratif gratuit et ouvert au public les samedis 2, 9 et 16 mars. Les participants exploreront les aspects esthétiques et les applications techniques de la terre, qu’il modèleront grâce à des moules conçus spécialement.

→ « De la terre, formes et usages », du 20 février au 14 mars – Maison de l’architecture de Lorraine, 24 rue du Haut-Bourgeois à Nancy. Accessible les mardis, jeudis et vendredis de 9h à 17h. maisondelarchi-lorraine.comT. 03 83 17 17 23

Photos © Girard Stéphan et Mil Lieux, DR