“Ça bouge pour les mobilités” dans le Grand Nancy !

17

En février dernier, le Conseil métropolitain du Grand Nancy a dévoilé un nouveau plan de mobilités : davantage de bus et un plan « vélo-piéton-parking » sont au programme.

« Il est indispensable que les habitants du Grand Nancy puissent se déplacer de manière efficace, rapide et sécurisée, quel que soit le moyen de transport qu’ils choisissent » explique Mathieu Klein, président de la Métropole du Grand Nancy. « Pour cela, il faut un plan d’investissement sur l’ensemble du réseau du Grand Nancy » continue-t-il dans une vidéo baptisée « ça bouge pour les mobilités » publiée sur le site de la Métropole.
Le 11 février dernier, les élus du Conseil métropolitain ont adopté une délibération qui présente les bases d’un nouveau réseau de transports à l’échelle de la métropole et du bassin de vie. Sans surprise, le projet du nouveau tramway sur rail est mis en pause : « Je ne peux pas proposer aujourd’hui à la Métropole d’investir sur une seule ligne de transport car cela mettrait en péril l’équilibre global de l’investissement du Grand Nancy » précise Mathieu Klein. La Métropole devra tout de même réfléchir à une solution alternative car le tram sur pneu actuel devrait cesser de circuler d’ici la fin 2022.

Nouvelle concertation des habitants 

Parmi les grandes lignes de ce nouveau plan de mobilités, Mathieu Klein dit vouloir « développer 20 kilomètres de site propre réservé pour les transports en commun et 200 kilomètres de pistes cyclables sécurisées tout au long de la Métropole du Grand Nancy ». En clair, le réseau de transports en commun devrait être repensé avec Keolis afin d’être plus efficace et solidaire pour les habitants des 20 communes du Grand Nancy. Soixante points d’amélioration ont déjà été identifiés pour optimiser le réseau. Par ailleurs, un plan vélo et des zones piétonnes permettront de se déplacer de manière apaisée.
Quid de la place de la voiture dans ce plan ? La Métropole répond : « Pour stationner gratuitement son véhicule en périphérie du territoire, de nouvelles zones de parking en entrée d’agglomération vont être développées. Ces parkings-relais seront connectés à des lignes de transport pour rejoindre facilement le cœur d’agglomération. » Rappelons que 100 000 personnes en moyenne entrent chaque jour dans la Métropole pour travailler, étudier ou se divertir.
Dans les semaines à venir, une nouvelle concertation des habitants sera mise en place. Elle durera jusqu’à septembre 2021 avant un vote final des élus en fin d’année. Objectif : mettre en place un nouveau plan des mobilités fondé sur un partage équitable de l’espace public entre les voitures, les cyclistes et les piétons, pour une ville apaisée au quotidien.

Plus de renseignements : grandnancy.eu/construire-lavenir/plan-metropolitain-des-mobilites