Buveurs d’eau et autres phénomènes

417

Le printemps arrive. Il est temps de partir à la découverte des Vosges. L’office de tourisme du Val de Vôge joue l’originalité avec deux balades dans Bains-les-Bains et Fontenoy et dépoussière les visites guidées traditionnelles.

De mars à novembre, l’office de tourisme du Val de Vôge relance une saison de visites guidées développées autour d’une idée : exposer aux promeneurs des facettes peu connues de ce territoire. Pour se faire, la guide Valérie Tenette a délimité un périmètre d’exploration riche en surprises et en anecdotes sur les bourgs de Bains-les-Bains et Fontenoy-le-Château. « Je suis animatrice ici depuis vingt ans et très souvent ce sont les lieux renommés qui sont montrés en premiers comme la Manufacture royale. Les gens trouvaient dommage que nous ne leur montrions pas ce qu’il y a autour. De là sont nées ces promenades insolites. L’année dernière nous avons inauguré ce programme avec une « tournée des buveurs d’eau chaude » dans la ville thermale et cette année, nous avons ajouter une déambulation historique dans le village de Fontenoy », précise-t-elle.

« Pas Pompéi » …  mais presque

Évoquer Bains-les-Bains sans s’arrêter un instant sur les thermes, voilà une bizarrerie qui n’a pas lieu à l’office de tourisme de la ville. Valérie Tenette remonte donc aux sources de cette eau aux nombreuses propriétés et rembobine jusqu’à la Préhistoire. Puis petit à petit, elle suit les méandres de son histoire. « J’évoque l’âge d’or du thermalisme avec la construction de bâtiments au XIXe siècle, comme le Bain romain encore utilisé par les curistes aujourd’hui, ou des exemples d’architecture Art Déco », explique la guide. Du premier site établi par les Romains en 90 ap. J.C., il ne reste pratiquement rien à l’exception d’une stèle funéraire exposée dans le parc Saint-Colomban, quelques vestiges éparpillés. « Les participants de ces excursions me disent souvent : « ce n’est pas Pompéi et pourtant, à travers vos récits, on s’y croirait » », ajoute-t-elle. Toute la saveur de ces visites réside dans la capacité de Valérie Tenette à se transformer en conteuse. « Je ne suis pas là pour jouer les historiennes ou leur apprendre la généalogie des Ducs de Lorraine… L’objectif est de s’amuser, de passer un bon moment. Je lis ainsi des contes que j’écris en m’inspirant de légendes vosgiennes et en les adaptant. Je les fais aussi beaucoup participer ».

956001288_4

Petite et grande histoire

Cette année, à cette visite s’est ajoutée celle de Fontenoy-le-Château, une localité à dix minutes de  Bains-les-Bains. Là, les visiteurs feront le tour du patrimoine Fontenaicastrien telles l’église Saint-Mansuy, mélange de style roman et renaissant, ou la Tour des Lombards. « Peu de gens le savent mais Fontenoy est une terre de surséance : elle n’était rattachée ni à la Lorraine, ni à la Franche-Comté et les seigneurs se disputaient son contrôle sans réussir à se mettre d’accord. Il fallait donc surseoir aux décisions, les repousser. Ainsi le village avait ses propres unités de mesure et battait sa monnaie », explique Valérie Tenette. La tour des Lombards, dite aussi « du poids », a abrité des commerçants-banquiers italiens, en route pour rejoindre les Pays-Bas, puis une geôle. Entre deux anecdotes historiques, l’animatrice dépeint aussi les portraits de Fontenaicastriens illustres : « La première bachelière de France est née ici. Le colosse jurassien, l’homme « le plus gros du monde », est aussi originaire d’ici, avant d’être montré comme bête de foire un peu partout. C’est aussi le cas du poète maudit Nicolas Gilbert, dont certains vers célèbres se lisent dans les catacombes parisiennes. Pour mieux connaître ces personnages, je suis allée à la rencontre des habitants et de l’association Les Amis du Vieux Fontenoy », complète celle qui tente par ses commentaires d’ouvrir la porte de la grande histoire avec la clé de la petite.

« Tournée des buveurs d’eau chaude » et « Fontenoy, le village qui jamais ne déçoit », tous les lundis en alternance, départ à 15h, durée 2h30. Réservation jusqu’au jour de la visite à 12h30. Tarif : 5€. Informations : Office de Tourisme du Val de Vôge, 3 av. André Demazure à Bains-les-Bains • 03 29 36 31 75 • bainslesbains-tourisme.fr

Publi-reportage • Photos © Office de Tourisme du Val de Vôge